Appareil(s) photo


Emelire, avant son départ en vacances, me parlait dans un mél d’appareil photo numérique.
Quand j’étais jeune, nous avions un Canon reflex avec tout un tas d’objectifs. Mon mari portait le tout ;), et et chacun de nous prenait des photos. Lui, avait toujours de grandes théories sur la façon de les prendre, et moi, je cliquais. A l’époque, nous prenions des diapos, parce que le développement coûtait moins cher.
En ces temps reculés, c’était bien vu d’obliger vos amis à se morfondre avec vos photos de voyage, ce qui leur permettait, à eux, de vous faire mourir d’ennui avec les leurs. 😉
Nous prenions des centaines de photos, et éliminions impitoyablement celles qui n’avaient aucun intérêt. Et il y en avait davantage que de photos intéressantes.
Récemment, je me suis attaquée à ces centaines de diapos pour les scanner et je peux vous dire, que trente ans plus tard, il en reste fort peu auxquelles je trouve de l’intérêt. Essentiellement, les photos de nous, ou de gens que nous avons pris en photo. Les paysages, pour présenter de l’intérêt, il faut que ce soient des photos réellement artistiques. Et ça, ce n’était pas (et ne l’est toujours pas) dans nos cordes.

Mother and child

Une photo posée, mais que j’aime bien.

Ma mère s’attaquait régulièrement à la confection d’albums photos. A l’heure actuelle, la colle a desséché, les photos en tombent et détruisent le bel ordre qu’elle avait organisé. Ca, c’est pour les photos en noir et blanc. Les photos en couleurs, elles, sont désastreusement fanées et affadies.

L’une de mes amies fait de petits albums des photos qu’elle prend, ce qui lui fait de bons souvenirs. Je dois dire que je n’ai pas la patience de le faire, et que comme me le disait Emelire, on ne sait pas à quoi ressembleront nos photos d’ici vingt ou trente ans.
Nous avons pris des tonnes de photos lorsque notre fille est née. Elles ne sont pas rangées dans des albums, mais sont encore bien jolies vingt ans plus tard.

J’ai ensuite eu une longue période sans photos. Mon CANON était trop lourd, j’ai eu ensuite un appareil autofocus qui était tellement automatique, que toutes mes photos étaient -automatiquement- floues. Et puis je n’avais plus envie.

lumix.jpgJe me suis offert un petit Panasonic qui tenait dans la main, il y a trois ans, il prenait d’excellentes photos, mais à cause de la durée de vie des batteries, il fallait en emporter tout un tas et penser à les recharger le soir. A la même époque, je me suis inscrite sur flickr, un site de partage de photos. Je suis devenue une sorte de boulimique de photos.

Panasonic DMC-FZ8J’ai actuellement un Panasonic FZ8 dont je suis très contente. Il est plus volumineux que le premier mais reste très transportable. Pour moi, le poids, ou plutôt l’absence de poids compte beaucoup. Nous transportons tant de choses dans nos sacs que ce n’est pas la peine d’en rajouter avec un appareil très lourd.
En fin de compte, je n’imprime jamais mes photos. Je n’ai d’ailleurs pas d’imprimante couleur. Si j’avais à le faire, je m’adresserai à la FNAC ou à un magasin de ce genre. Je suis pourtant très portée sur les gadgets et l’électronique.
L’avantage du numérique, c’est que comme on ne paie pas le développement et le tirage, on peut prendre énormément de photos et ne garder que les meilleures ou celles auxquelles on tient.

L’inconvénient majeur des appareils numériques non réflexe, c’est leur lenteur. Lorsqu’on veut prendre des gens en train de courir ou des animaux, ils sont généralement plus rapides que vous ne l’êtes à appuyer sur votre déclencheur

.

Et hop!!!

Parfois, on a de la chance ! 😉

Il y a certainement énormément d’autres inconvénients, mais je n’en ai pas, jusqu’à présent, pris conscience.
Pour la conservation des photos, il y a les CDs et les DVDs, mais franchement, on n’a aucun recul là-dessus, donc on ne sait pas si d’ici trente ans, nos photos n’auront pas disparu ! Après moi le déluge !

Technorati Tags: , ,

Publicités

10 réflexions sur “Appareil(s) photo

  1. J’ai aussi scanné pas mal de diapos prisent lors de mes déplacements. C’est déjà un sacré travail et les diapos rendent peu souvent, la beauté de la diapo projetait sur écran. Les couleurs sont parfois trop vives. Comme le rose ou le rouge.Je pense que cela dépend de la société qui les développait.J’en ai du Liban (surtout Baalbek et Tyr (Sour aujourd’hui) Je me demande dans quel état sont ces lieux d’histoire ? Je les avais prises bien avant les premières guerres qu’il u a eu.

  2. Rien qu’à trier les photos que je prends en voyage, et surtout les mettre au format et identifier les lieux quand je veux les publier sur le blog … je craque ! Alors là tu te lances dans un travail de titan !!
    Par contre, ce que j’aimerais vraiment faire, c’est un carnet de voyage, avec des photos, quelques annotations et des petits bouts de toutes les choses que je ramène et que je garde précieusement (tickets d’entrée, certains sont magnifiques, feuille et fleur sèchées, etc …). Je crois que je vais me réserver ce plaisir pour ma retraite, dans 7 ans … un cycle de vie !! J’ai aussi un Panasonic comme toi, mais le Lumix FZ7, très bien pour les photos de jour. Par contre pour celles de nuit je me sers du Casio Exilim, il a aussi une fonction « vitesse » pas mal du tout !

  3. Alors là moi qui adore l’ordre pour les photos de familles ce n’est du tout ma passion, par contre celles de mon blog ca va encore, je les classes si je veux me retrouver après.
    Moi je dis vive le numérique ca nous a tellement faciliter la vie. 🙂

  4. En fait, flickr simplifie beaucoup l’organisation des photos, à partir du moment où on leur ajoute des tags ou étiquettes, qui permettent de les retrouver très facilement par thème.
    Par contre, scanner des diapos, j’en conviens, est extrêmement fastidieux, et je ne fais ça que par les journées d’hiver où il fait trop froid ou trop pluvieux pour aller se balader. Si j’avais le matériel ici, ce serait le moment parfait ! 😉

  5. J’aime beaucoup la photo « posée » et ses couleurs donnent une ambiance particulière.
    Pour ce qui est du gravage de CD, il faut conserver une sauvegarde à n’utiliser qu’en cas de pertes de données. Sinon attention aux risques de le rendre inutilisable par la suite ! Un autre moyen est aussi d’effectuer des tirages papiers directement sur internet. Il existe de nombreux sites intéressants qui proposent en plus des posters, pêles-mêles ou mini-albums à offir.

  6. Tous ces rangements sont fastidieux et, je n’ aime pas ranger en général ….donc, là aussi beaucoup de retard ! je grave, je grave ….et, finalement tout çà n’ est pas grave !!!
    Je prends surtout plaisir déjà à me servir d’ un appareil que je n’ aurais jamais imaginé posséder un jour ….mes photos intéresseront- elles mes enfants et petits ? je n’ en suis pas sûre ….mais, actuellement, je me régale . Ayant peu pratiqué la photo avant le numérique, je manque de connaissance et c’ est dommage ! ! !
    je n’ utilise pas les possibilités offertes par ces appareils ….
    Je trouve très belle cette photo posée .
    Bonne soirée Claude .

  7. Avant l’arrivée des appareils numériques, la photo ne m’intéressait pas. C’était trop compliqué et trop cher, et j’étais trop souvent décu quand je voyais mes photos après le développement. Mais je regrette maintenant de ne pas avoir des photos de Paris et de Rouen du temps où j’y habitais. Tout a tellement changé depuis 25 ans.

    Aujourd’hui je prends facilement 100 photos ou plus en une heure ou deux de promenade. Je ne les garde pas toutes, mais j’en ai quand même des milliers sur mon disque dur et sur des CDs et DVDs. Ça va bientôt faire dix ans que je prends et garde des photos numériques. Qu’est-ce que ça va être si je continue pendant encore une dizaine ou une vingtaine d’années ? Bon, faut pas y penser. Clic clic…

  8. Le numérique c’est vraiment le pied. J’ai pratiquement toujours l’appareil avec moi et je clique sans arrêt. Comme toi je ne développe pas mes photos alors que j’ai l’imprimante photo achetée il y a plus de 6 mois et toujours pas utilisée. Le classement sur CD est plus pratique. De temps en temps quand je suis nostalgique, j’ouvre mes vieux albums, sorties, enfants bébés, premiers pas, fêtes de famille, je me fais un petit voyage dans le temps et les albums retrouvent leur place jusqu’à la prochaine fois.

  9. Peu importe les moyens, pourvu q’ils te soient adaptés. Tu n’auras peut être pas le temps de ranger, classer, sérier, imprimer, recopier, DVD, … le principal est de prendre des clichés… bien à toi et bonnes vies à tes images et tes réflexions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s