Des jouets et des hommes


au Grand Palais, du 14 septembre 2011 au 23 janvier 2012
J’adore les jouets récents ou anciens, les jeux, les poupées, les jouets animés, les collections, les marionnettes et quand j’en ai l’occasion, je ne manque pas de visiter les musées ou expositions qui nous les montrent.
Je suis donc allée hier au Grand Palais, et si les deux premières salles m’ont mise en appétit et m’ont d’ailleurs donné des idées de visites à d’autres musées, j’ai été très déçue par la façon dont cette expo a été scénarisée.
Les jouets présentés étaient certes très intéressants, les visiteurs, tous ou presque d’un certain âge ou d’un âge plus que certain, à l’exception de quelques jeunes gens égarés, retrouvaient avec plaisir certains jouets et jeux de leur enfance et les commentaires allaient bon train.

Des Jouets et des Hommes

Mais la composition des vitrines et les explications données étaient si confuses qu’on y perdait son latin. Côte à côte, de la vaisselle miniature qui allait de l’Antiquité à une époque toute récente a attiré mon attention. Du coup, j’ai essayé de m’y retrouver dans les explications. Très mal placées, les explications sur des rectangles verticaux transparents situés soit sur les côtés des vitrines, et là, il fallait se tordre le cou pour lire, sans compter que la faible luminosité qui semble être la règle maintenant pour les expos n’aidait pas; soit en bas de la vitrine et là, il aurait fallu être à quatre pattes pour déchiffrer.
Une visiteuse s’est d’ailleurs fait morigéner pour s’être assise sur la planche qui longeait toute les vitrines. Chaque panneau comportait un plan totalement abscons, ressemblant très peu au contenu de la vitrine, comportant des numéros, et bien entendu, nul n’avait pensé à reporter ces numéros sous les objets présentés. Pourquoi faciliterait-on les choses aux visiteurs?

Une dame suggérait que c’était probablement pour donner une utilité au petit journal vendu cinq euros, qui probablement, -je ne l’ai pas acheté- décrivait plus précisément le contenu des vitrines. Un monsieur qui tenait l’audio-guide à l’oreille m’a indiqué qu’il était plein de généralités peu intéressantes.

Poissy, Musée du Jouet

Pris au Musée de Poissy, cité plus bas

Quelques vidéos que je n’ai pas regardées parce que revoir Nicolas et Pimprenelle ne me fascinait pas en ce lieu, des « installations », c’est comme ça qu’on appelle maintenant tout ce que l’on ne sait pas comment nommer, une ou deux assez intéressantes, et puis quelques objets que j’ai trouvés particulièrement intéressants, peut-être parce qu’ils parlaient d’eux-même, ou encore que les explications étaient accessibles.
Une poupée (un petit garçon, bien sûr) qui sortait d’un chou
Une poupée dont le ventre contenait un bébé poupée.
Et puis deux poupées géantes, conçues pour les petites princesses anglaises je crois, et qui possédaient chacune une garde-robe créée par les plus grands couturiers de l’époque.
Les panneaux introductifs des salles étaient difficilement lisibles pour moi. Placés en hauteur, dans une semi obscurité, lettres blanches sur fond indécis, ajoutez à cela ma macula merdica, et je n’y arrivais pas.
Bon, OK, c’est ma macula merdica, direz-vous, mais j’ai entendu bien des gens à lunettes et sans lunettes se plaindre de l’obscurité et de la disposition des explications.
Ce que j’en ai retenu, c’est que nombre de jeux et jouets proviennent de trois musées français qui savent les exposer

  • Le musée du Jouet à Poissy, que j’ai visité, qui est à distance parfaitement marchable de la gare de Poissy, et qui est remarquablement fait. De plus, on a le droit d’y prendre des photos.
  • Le Musée des Arts et Métiers à Paris, où je me suis promis de retourner en mettant le paquet sur les jeux et jouets, lors de ma visite.
  • Le Musée des Arts Décoratifs où je suis allée une ou deux fois, sans jamais y remarquer les jouets.
  • Et puis quelques tableaux exposés, montrent ça et là des enfants en train de jouer et je m’en vais retourner au Louvre, en commençant par la peinture de la Renaissance et repérer des enfants qui jouent souvent au premier plan.
    Donner un thème à sa visite n’est pas désagréable.
    Donc, une exposition qui aurait pu être très riche si on avait pris la peine de penser au confort du visiteur au lieu de le traiter en cochon de payant.
    Allons, bon, voila que je râle encore.

    Publicités

    9 réflexions sur “Des jouets et des hommes

    1. hey Claude, tu aurais dû m’en parler, j’ai un pass sesame duo !
      du coup je n’ai plus trop envie d’aller la voir cette expo moi maintenant… par contre très envie d’aller au musée des Arts et Métiers, et de tester la restauration rapide « A toutes vapeurs »…

      • Si on trouve un jour, on pourrait y aller ensemble! Si tu as un pass ssame, vas-y tout de mme, il y a des choses intressantes, mme si la prsentation n’est pas top. Et puis, il y aura peut-tre des choses qui te plairont mieux qu’ moi.

    2. Tu m’évites la dépense lors d’une prochaine visite à Paris ! Il est vrai que tous les musées ne sont pas visiteurs-friendly ! Il y en a un que j’adore et auquel je voudrais rendre hommage ici, bien que je n’y aille qu’une fois tous les trois ans à peu près, c’est le musée des Beaux-Arts de Quimper. A chaque fois que j’y passe il y a une expo intéressante, et de manière permanente une salle sur Max Jacob qui vaut le déplacement !

    3. Thanks for mentioning these 3 museums – I would like to visit them as well, especially Poissy – and maybe continue to Pontoise and Auvers-sur-Oise as well. Putting them on my list…
      Poor lighting and bad labeling are infuriating, I don’t blame you for ranting, and one should not have to buy a catalogue in order to identify objects. !!!!!

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s