Histoire de panneaux


Mon obsession des panneaux m’a valu une petite mésaventure aux environs de la gare de Saint-Pancras, où j’étais en train de prendre quelques photos qui n’avaient bien évidemment d’intérêt que pour moi. 😉
Voici les objets du délit

CCTV in action

Celui-ci est omniprésent, sous une forme ou sous une autre, dans le métro, les gares, dans la rue où il prend d’autres formes, bref, Big Brother vous regarde où que vous alliez.
C’est bien la même chose chez nous, mais je n’ai pas l’impression qu’on nous en avertisse aussi souvent.

No drinking

On commence à retrouver cette interdiction de consommer des boissons alcoolisées un peu partout aussi.

Bref, j’étais donc en train de me livrer l’un de mes vices favoris quand tout à coup, deux jeunes agents de la force publique m’encadrent et, sourire aux lèvres

Madame, permettez-vous que nous vous posions une question ?

Evidemment, je dis que oui ! Ai-je le choix ?

Pourriez-vous nous dire pourquoi vous photographiez ces éléments?

Prise sur le fait, je commence à bafouiller des explications d’où il ressort, qu’ils vont penser que je suis un peu folle, mais que voilà, je poste des photos sur un site qui s’appelle flickr et que je participe à un groupe d’intérêt où nous collectionnons les photos de cercles.
Les sourires s’élargissent encore, j’imagine ce qui leur passe par la tête, du genre

Il ne faut jamais contrarier les folles, surtout d’un certain âge 🙂

J’en profite pour leur demander de m’indiquer la direction de la British Library que je voulais visiter et m’éloigne en continuant ma chasse aux panneaux.

Publicités

11 réflexions sur “Histoire de panneaux

  1. C’est ce que j’allais dire. Big Brother est vraiment sur le « qui-vive » pour trouver les terroristes. En demandant la direction de la British Museum je me demande s’ils ne vont pas croire que vous etes une espionne 🙂 Ceci me rappelle un film avec Michael Caine – « the Ipcress File » si je ne me trompe!!!!!

  2. Flûte !! Tu as louper le scoop. Nous conter ce qui se passe dans une salle d’interrogatoire !! Peut-être une photo ou deux des moyens de tortures !! C’est pas grave, ce sera pour la prochaine fois, lors de ta prise de photos devant l’Elysée. Bon après midi 😉

  3. Claude, je ris aux éclats! Pas seulement pour ce que tu racontes, mais pour les commentaires. Si tu continues, on va t’enlever la permission de quitter ton appartement à Paris. On va te mettre un détecteur à la cheville comme on a fait à Martha Stewart aux E.U.

    Viens te réfugier chez-moi. À Toronto, (peut-être à tort), on ne s’inquiète de rien!

    Maintenant je suis bien curieuse et je parcours tes cercles…

  4. @ Autolycus, ces jeunes gens étaient très débonnaires en vérité. Je pense qu’ils ont simplement satisfait leur curiosité.
    Leo Reynolds, qui photographie deux fois plus de cercles que moi, se promène avec un feuille où il en a imprimé quelques spécimens, ce qui lui évite de rentrer dans des tas d’explications.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s