Simone de Beauvoir


Simone de Beauvoir, sur son livre La Vieillesse

C’est tout de même d’une autre tenue que le Nouvel Observateur, non ?
Voir ce qu’en dit Emelire

Et tant d’années après, qu’est-ce qui a changé ?

Publicités

12 réflexions sur “Simone de Beauvoir

  1. Beaucoup de choses à évoluer, mais je me demande si en ce moment,nous ne retournons pas en arrière.J’ai connu la vieillesse en hospice,dans les années 40, ce qui n’est plus le cas.Cependant certains voudraient peut-être nous y faire retourner !

    Bonne soirée

  2. Ce qui était d’une autre tenue c’était aussi cet interview où le journaliste s’efface vraiment pour laisser la place à Simone de Beauvoir, où l’on sent que ce même journaliste sait de quoi il parle et respecte la personne à qui il parle.

    Vieillir n’est pas forcément une partie de plaisir aujourd’hui, mais il n’y a quand même plus autant de meurtres de vieillards par leurs enfants !

    Mais c’est vrai que la classe sociale à laquelle on appartient modifie vraiment les conditions de notre vieillesse.

    Quant à emelire, elle a tout à fait raison bien entendu.

  3. Je n’ai jamais compris pourquoi une femme aussi intelligente que Simone de Beauvoir a supporté la présence de Jean-Paul Sartre toute sa vie. Je prête un peu moins d’attention à ses commentaires à cause de ce fait. Je comprends très bien leur liaison dans leur jeunesse. Mais je trouve que Sartre l’a bafouée avec ses autres liaisons très publiques. Il avait un pouvoir sur elle qui dépassait l’amitié. Ce qui prouve en somme ce que j’ai toujours su, sans lire aucun livre. C’est très difficile pour une femme d’aimer moins que plus, et de se détacher, si c’est nécessaire, pour maintenir le respect d’elle-même. C’est mon opinion, et je n’ai pas toujours raison!…
    Quant à la photo choisie pour célébrer le centième anniversaire de Simone, c’est certainement honteux! Mais je dirais sans cynisme, en réaliste: « Plus ça change, plus c’est la même chose! »
    Avec mon amitié, Claude. Merci pour la tienne.

  4. Elle est un peu assassinée Simone de Beauvoir en ce moment, par le Nouvel Obs, c’est tout de même fort de café de publier cette photo d’une icône du féminisme et chez FOG où Macha Meryl l’a surtout attaquée sur son homosexualité … C’est dans l’air du temps médiatique, ça balance, ça casse et ça pratique le cynisme à tout va … enfin, c’est peut être juste une impression de retour de vacances ;))
    Bon début de semaine Claude.
    Amicalement.
    Domi

  5. Passionnant et ça a bien sa place sur ton blog.
    Pour ma part, je ne suis pas du tout choquée par la photo du Nouvel Obs car ça prouve simplement que Simone était une femme comme les autres côté sexualité…j’ai lu dans le Monde l’article du vieil américain qui a pris cette photo dans la salle de bains d’amis; il dit s’en souvenir, comme quoi!
    Bravo pour la pertinence de tes choix. Bises

  6. J’ai écouté Mme de Beauvoir avec plaisir, je ne la connais pas bien, j’avais simplement entendu son nom parfois.
    Il n’y a que depuis quelques jours que je la connais un peu plus.
    Concernant la vieillesse, j’aime rencontrer et parler avec des gens âgés, ils sont une mine de trésors, et ça aussi je le sais depuis peu.
    Bonne semaine

  7. Mon Dieu, est-ce qu’elle a jamais repris d’haleine?! Il faut supposer qu’elle n’ait guère eu l’occasion d’ouvrir sa bouche chez Sartre…

    Mais je salue les Chiennes de garde. Il faut toujours que les médias soient contraints à faire le compte rendu de leurs idées préconçues, surtout celles qu’ils s’imaginent « simplement » humoristiques.

  8. Merci Claude pour cet excellent billet. Le lien sur Emelire nous emmène loin aussi. Pour ce qui est des fesses de Simone de Bauvoir, je les trouve magnifiques, et ma première pensée, une fois encaissée la stupéfaction, a été de me dire que cette femme était aussi belle et prodigieusement intelligente. Ça ne m’a pas empêchée de me désoler sur le niveau accrocheur bas de gamme de ce choix, mais ça ne m’étonne plus de la part du Nouvel Obs qui, de nos jours, ne recule devant aucune bassesse pour se vendre. J’ajouterai que la semaine de parution de cette couverture, le Nouvel Obs m’a été distribué gratuitement à titre publicitaire pour me proposer de m’abonner. Dans combien de foyer ce canard racoleur a t’il distribué cette image? Quand je pense à la haute estime dans laquelle je tenais ce journal dans les années 70… Les chiennes de garde ont encore bien à faire.

  9. ça me fait « plaisir » de voir des réactions aussi même si nous aimerions que le monde soit meilleur. Dans un monde non sexiste, moins violent, on pourait apprécier ses fesses à leur juste mesure. Mais tout est sali, réduit, tronqué, déformé… afin que le pouvoir reste concentré dans des mains qui ne le méritent pas, et un pouvoir total, totalitaire. Je me suis vraiment demandé pour quoi comptaient les lectrices du Nouvel Obs, si une femme aussi cultivée que S. de Beauvoir n’était montrée que de dos, fesses nues. Et je réécris ici, je crois que l’on ne nous a pas encore pardonné, d’avoir voulu apprendre à lire, et à écrire.

  10. Je regrette beaucoup mon commentaire ci-haut (20 janvier,08).
    Tout en admirant l’intelligence de Simone de Beauvoir, je déplorais sa fidélité émotionnelle à Jean Paul Sartre. Ce commentaire n’avait pas sa place dans un site qui désirait rendre hommage à Simone de Beauvoir. Un commentaire est indélébile et lu par un grand nombre de personnes. Il est imprimé grâce à l’hospitalité des blogs. À moins qu’un forum soit établi pour obtenir plusieurs opinions, on se doit de respecter l’objectif en vue. Je m’excuse, Claude, d’avoir failli à ce devoir.Parfois le silence est d’or…et les paroles ne sont pas toujours d’argent! Je l’ai prouvé ci-haut.

  11. @ Claudia, je t’en prie, tu n’as rien dit de choquant ou d’insultant, chacun a droit à son opinion. D’ailleurs les commentaires ne sont pas indélébiles, si j’en avais envie je les effacerais, mais ils sont tous les bienvenus, tant qu’ils ne sont pas offensants. Tu sais, c’est comme pour la question de la fumée, il s’est exprimé des opinions très différentes, mais comme nous respectons tous les autres commentateurs, pas de raison de se mettre martel en tête.
    Si les gens qui se donnent la peine d’écrire des commentaires s’auto-censurent, où va-t-on ? 😉
    Il m’est arrivé d’effacer des commentaires offensants pour moi-même, ou pour d’autres visiteurs, mais autrement, les commentaires sont ouverts et je te remercie d’être une visiteuse aussi fidèle et aussi sincère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s