Chopin et Brahms


Une soirée étonnante au théâtre des Champs-Elysées où Jean-Marc Luisada a joué Chopin et Brahms.

Jean-Marc Luisada, playing Chopin

Luisada joue Chopin

Un pianiste dont l’interprétation m’a beaucoup surprise. C’est toujours assez déstabilisant d’écouter de la musique que l’on connaît par cœur, comme ces nocturnes de Chopin, interprétés d’une façon toute nouvelle pour moi, joués bien plus lentement que par Vladimir Horowitz Vladimir Ashkenazy, dont j’ai un CD, et avec une façon toute particulière de jouer les accords.
J’ai fini par me laisser prendre, surtout lorsqu’il jouait Brahms que je connais moins.

sous le charme

sous le charme

Le public était attentif et enthousiaste et semblait tout acquis à cet interprète extrêmement sympathique, qui a présenté le jeune homme qui tournait les pages.
Il nous a annoncé un changement de programme, qu’il a justifié en nous expliquant que c’était en travaillant qu’il lui avait semblé que le récital serait plus homogène s’il remplaçait les pièces de Schubert prévue par la musique de Brahms qui conviendrait à l’humeur mélancolique du concert.

Audience

sous les applaudissements

Pendant le scherzo, un téléphone a sonné longuement. Jean-Marc Luisada s’est arrêté de jouer, s’est tourné vers le public et certains se sont mis à applaudir. Il a montré ses oreilles, les applaudissements ont cessé et quand le téléphone s’est –enfin– arrêté de sonner, il s’est remis à jouer en reprenant quelques mesures en arrière.
J’ai eu la chance, à la sortie, d’avoir un bus pour rentrer chez moi presque immédiatement.

Publicités

7 réflexions sur “Chopin et Brahms

  1. J’aime bien quand la musique classique me surprend … les jeunes musiciens sont en train de la dépoussiérer et c’est très bien … Je me souviens de soirées mémorables au Festival de Musique de Menton avec Fazil Say et la mine déconfite des puristes !
    En ce qui concerne les portables, ils devraient être obligatoirement déposés au vestiaire, surtout lorsqu’il s’agit de théâtre et de concerts.
    Bon week-end Claude

  2. je ne laisserais jamais mon portable, pas plus que mon sac au vestiaire! par contre, il existe une touche pour éteindre ou tout au moins mettre en mode vibreur! et ça, c’est la politesse élémentaire, y compris au cinéma!!

  3. Je n’ai jamais accroché au classique.Peut-être parce que,interne, nous étions obligé d’assister à tous les récitals donnés par notre supérieur, grand organiste devant l’Eternel. Le chanoine Pierre Camonin.

  4. Je suis envieuse !
    J’adore le piano classique, et Chopin interprété par Luisada. Mais je ne l’ai entendu que sur CD ou à la télé. Alors, en vrai avec toute l’atmosphère et malgré le portable … j’aurai aimé être là.

  5. Je ne possède aucune culture musicale….mais, dès que la possibilité m’ a été donnée…il y a de celà quelques dizaines d’ années, je me suis offerte une bonne chaîne stéréo et là ce fut une découverte . J’ ai eu une boulimie d’ achat de 33 tours de musique classique mais, je n’ ai jamais assisté à un seul concert …je pense que j’ aimerais… ainsi que l’ opéra . Tu as de la chance d’avoir les moyens de profiter de tous ces spectales !!!
    Merci de nous en parler .
    Les photos nous mettent un peu dans l’ ambiance…il manque le son !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s