Cornichons made in India


Cornichons extra-finsD’après un billet de Fauvette où elle a lu pour nous un article du Nouvel Obs, la mondialisation fait que les cornichons, ceux de Maille, vous savez, il n’y a que Maille qui m’aille, dont j’étais sûre que c’était bien un produit français sont bel et bien un produit indien. J’ai lu un peu vite, ce n’est pas Maille tout court, mais Amora-Maille.
Indien d’Inde.
J’ai à la maison un pot de ces fameux cornichons et ai épluché les étiquettes et inscriptions. Dessus, on lit Unilever, certes, mais nulle part n’est indiquée la provenance des cornichons. Par contre, l’étiquette mentionne une adresse et un numéro de téléphone dans la commune bien française de Rueil-Malmaison.
L’étiquette au verso, elle, nous détaille les additifs et composants, mais ne dit nulle part que nous n’avons pas à faire à des cornichons français, ni où le pot a été préparé.
Et sur le site de Maille, tout nous laisse à penser que nous achetons de la qualité française… depuis 1747 !
Je n’ai jamais hélas, voyagé en Inde, mais j’ai pas mal navigué en Asie du Sud-Est et en ce temps-là, et je crois encore aujourd’hui, il était recommandé de mettre du micropur dans son eau et de ne rien consommer qui n’ait pas été soigneusement désinfecté et lavé à l’eau purifiée au micropur…
Heureusement que ces cornichons sont pasteurisés, mais tout de même, tout cela me laisse rêveuse…

Mise à jour et bonne nouvelle ! Vous vous souvenez peut-être de la mésaventure de Sarah qui essayait de se faire rembourser ses billets Eurostar achetés sur Internet. Eh bien, allez lire son commentaire ici.
Tout est bien qui finit bien. Néanmoins, les achats de billets SNCF en ligne ne sont pas recommandés.

Technorati Tags: , , , , ,

Publicités

9 réflexions sur “Cornichons made in India

  1. Le pot de cornichons que j’ai dans mon frigo est de la marque Bouton d’Or. Ça doit être une marque des magasins Intermarché. En tout cas, ces cornichons ont été conditionnés par Reitzel Briand – Le Poliveau – 41400 Bourré – France. Bourré est un village qui se trouve à 15 km de Saint-Aignan. C’est étonnant.

  2. jusqu’à il y a 2ans, les cornichons maille amora étaient conditionnés à appoigny, près de chez nous! les cornichons venaient pour la majeure partie de la zone yonne-loiret; mais la quantité n’était pas suffisante, et « ils » importaient; puis la différence de prix étant trop importante, en 2 ans, tous les cornichons sont arrivés de l’est, pasteurisés, à moindre prix, et la coopérative d’appoigny a du déposer le bilan.
    de fait, les cornichons « croque-verts », c’est-à-dire conditionnés frais ont disparu!
    « ils » n’ont jamais indiqué cornichons de france, mais cueillis mains, ce qui est vrai pour les cornichons, il fallait voir les cueilleurs toute la journée en plein soleil ramasser les cornichons, selon la taille, les tout-petits étaient plus chers que les gros, mais combien plus difficiles à cueillir..
    et on entend de plus en plus souvent dire que l’usine de conditionnement d’appoigny va fermer à son tour..
    en dehors du prix de la matière première, je pourrais développer sur les raisons de la diparition des cornichons dans l’yonne, c’est lié aussi aux normes de logement des cueilleurs, à la difficulté de recruter ces cueilleurs.. etc..

  3. Ah tu as enquêté, bravo !
    Je trouve cela inquiétant qu’on détruise notre agriculture, notre industrie, et les emplois, bien sûr. Mais le profit, le profit, il n’y a plus que cela qui compte.

  4. @ Fauvette, enquêté, c’est beaucoup dire, j’ai épluché les étiquettes de mon pot de cornichons, dont j’aurais bien aimé qu’on me dise qu’il était made in India ! Mais de celà, on ne souffle mot.

  5. Je repart, sans la moindre indication, comment je peut pasteuriser mes cornichon; pour le moment, c’est moi le cornichon !!! je suis trés déçû, ! à mon âge je vais quand même pas mourrir idiot qoi, aidez moi.
    JOSEPH

  6. Désolée, Joseph, mais Vieux, c’est mieux, n’est pas et n’a jamais été un blog de recettes ! Je ne sais pas faire grand-chose de mes dix doigts ! 😉

  7. Bonjour,

    Hier j’ai vu un documentaire sur ce sujet. Les cueilleurs sont payés 1,50 € par jour. le pot de cornichons a un cout de revient de 0,28 € (en 2007).
    Combien l’avez-vous payé?

  8. Justement 3 ans après vos conversations, je viens de lire dans tous les sens le pot à cornichons de Maille et il n’y a pas la provenance des cornichons, ce n’est pas honnête, j’aime bien savoir d’où viennent les produits.
    J’ai payé le pot de 300 gr égoutté 2,48 euros.
    Je vais me mettre en quête de pot de cornichons français et si je ne trouve pas je vais les faire.
    De toutes les façons on n’a pas besoin de les pasteurisés, on les nettoie et on les met dans le vinaigre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s