Vieux, c’est bien


Quand on parle de vieillesse et de jeunesse, particulièrement quand on a mon âge et davantage, les jeunes qui vous entourent protestent immédiatement, et c’est adorable de leur part

Mais non, tu n’es pas vieille, c’est la tête qui compte, etc…

Quand j’étais jeune, j’avais très peur de la mort. En fait, je me rends compte que j’avais peur de la mort de ceux que j’aime. Et il y a de quoi ! Perdre ceux qu’on aime, c’est vraiment très dur et il faut rester là et continuer. Mais je dois dire que je pense rarement à ma propre mort, et ce qui me fait peur, ce n’est pas la mort elle-même, mais la souffrance, les douleurs diverses et variées qui peuvent la précéder et la dépendance.

D’un autre côté, on ne soit voit jamais vraiment vieux. Il y a toujours, à l’intérieur de moi, une jeune femme, et quand je me vois dans la glace par inadvertance, c’est ma mère que je vois, pas moi.

Ma belle-mère, une femme adorable, à 83 ans me parlait de l’une de ses amies qu’elle avait été voir à l’hôpital, et me disait :

Tu sais, Claude, elle est du troisième âge !

Puis après réflexion, elle ajoutait,

Au fond, c’est vrai, moi aussi, je suis du troisième âge, mais je n’y pense jamais.

Mon cerveau me voit toujours comme une femme de trente ans. Mais, les trente ans, je ne les ai plus depuis longtemps et je ne les regrette pas.
Ce que je regrette, ce sont ceux qui sont partis, mes parents, mon mari, certaines de mes amies. Mais les années, non ! Avec des hauts et des bas, je trouve que j’ai eu une belle vie, et ce qui est important maintenant pour moi, ce n’est pas d’être jeune –dans ma tête ou dans mon corps–

A soixante ans, il faut voir les choses en face, on aborde le dernier tiers de sa vie et il faut s’efforcer de ne pas passer à côté et de bien le vivre.
Moi, j’y suis ! Et rassurez-vous, ce n’est pas si terrible. Je suis passée une première fois à côté de la mort l’année de mes soixante ans, avec un cancer du sein. Ca m’a finalement remis les idées en place. Être vieux, ce n’est pas bien grave ! Être mort, par contre, c’est irrémédiable. 😉
Donc, je profite de tout ce que je peux. J’ai la chance d’avoir une retraite qui me permet de bien vivre. Et d’être plutôt en bonne santé. Eh bien, j’en profite, on ne sait jamais de quoi demain est fait 😉
Mais jeune ? Non, je ne suis pas jeune.

lechatlesvieux.jpg
Bien vu, le Chat et Philippe Geluck !

Et d’ailleurs, pourquoi vous imaginez-vous qu’être jeune, c’est ce qu’il y a de mieux ?
Question corps, sûrement, encore quand je pense à toutes ces années où j’étais jeune, me trouvais moche et essayais perpétuellement de changer d’apparence, de maigrir, d’avoir les cheveux raides alors que je les avais frisés, d’avoir les cheveux noirs alors que depuis l’âge de 25 ans j’ai des cheveux blancs, de bronzer en été alors que je suis très blanche de peau… Est-ce que ça valait le coup de se faire autant de soucis pour des choses qui avaient aussi peu d’importance ?

On nous vend de la jeunesse à longueur de journée et pourtant !

  • Même si vous consommez de l’huile de colza à la place de l’huile d’olive, et que vous vous shootiez au régime crétois (ou tout autre), vous vieillirez comme tout le monde. Et quelles que soient les pommades de perlimpinpin que vous appliquerez sur votre peau, elle vieillira, sera moins souple et vous aurez des rides.
  • Vous allez faire de la powerplate pour agiter vos masses graisseuses, maigrir et vous muscler sans peine ? On n’a pas idée de ce que pourront être les conséquences sur votre squelette et votre colonne vertébrale.
  • Pensez qu’on nous vend même des couches-culottes pour que n’incommodions pas notre entourages par nos ‘fuites’ ou de la glu pour nos dentiers, pour que nos petits-enfants ne voient pas que leurs grands-parents n’arrivent pas à croquer la pomme !
  • Un peu de chirurgie esthétique et vous aurez l’air plus jeune ! Quelle blague !
    Quand je vois toutes ces actrices qui se font botoxer ou opérer, qu’elles essaient de continuer à jouer des rôles de séductrices, les pauvres… Elles feraient mieux de faire comme Denise Gray, Tsilla Chelton, Danielle Darrieux ou Judy Dench en Angleterre et de jouer les grands-mères.

Qu’est-ce que ça veut dire, tout ça ? J’adorais ma grand-mère, avec sa peau ridée, son petit chignon dans le coup, ses éternelles jupes noires et sa bouche édentée.
Ce qu’on cherche à nous faire croire, c’est que l’amour, seuls les jeunes et beaux peuvent l’inspirer et l’éprouver ?
Et là, vous ne croyez pas que par pure trouille de la mort, on mélange tout ?

Je ne vous dis pas que quand je me regarde dans le miroir, je suis satisfaite de mon image, mais bon, il y a pire et ça ne m’intéresse pas de ressembler à quelqu’un d’autre. Je suis comme je suis et je m’en accommode. Et puis le physique, ce n’est pas ce qui compte le plus. Mais je pense que c’est quelque chose qu’on ne peut pas éprouver à moins d’être vieux 😉

Quant à l’intérêt qu’on porte au monde extérieur, ça n’a rien à voir comme vous le dites avec l’âge qu’on a. Encore que… Lorsque le corps devient plus lourd, plus douloureux et que les bobos s’accumulent, j’ai vu mes parents et mes oncles et tantes, des gens plutôt cultivés et actifs, se désintéresser petit à petit de la lecture, des sorties, du cinéma, de la télé, etc.
Pour le moment, ce n’est pas mon cas, mais on verra.
Le cancer du sein m’a appris à jouir du moment présent. Alors, j’en profite, en m’adaptant à ce que mon âge me permet.

Vieux, ce n’est pas mieux que jeune, ni l’inverse d’ailleurs. Ce qui est mieux, c’est de ne pas nier l’évidence et de ne pas passer son temps à essayer de se rassurer avec des
je suis jeune dans ma tête. Je pense jeune, je fais plus jeune que mon âge.
Quand j’ai décidé d’appeler ce blog Vieux, c’est mieux!!!, c’était simplement par horreur des euphémismes du genre sénior, jeune retraitée, troisième âge, mamie, ou autres expressions destinées à ne pas prononcer le mot vieux.
Je l’avais d’ailleurs déjà dit dans un billet que personne n’a lu, je pense parce que c’était tout au début de ce blog.

Désolée, c’était un peu long, mais ça me tenait à coeur.
Technorati Tags: , , ,

Publicités

13 réflexions sur “Vieux, c’est bien

  1. belle philosophie avec laquelle je suis d’accord
    vieillir le mieux possible, mais vieillir quand mmême!! on a pas le choix alors autant voir les choses du bon côté!!!
    pis j’aime assez la sagesse qu’ont certaines personnes en vieillissant et j’espère à mon tour acquérir cette sagesse et cette sérénité=))

    en tout cas tu m’as l’air d’une vieille sympa!!!!!!

  2. je vis aux cotés de mon papa qui a 75 ans, oui, il est vieux, mais au travers de sa connaissance la vie, il m’aide à vieillir chaque jour avec bonheur. La vie, n’est ni mauvaise ni bonne mais elle vaut d’être vécue (Maupassant). Et je suis contente de vieillir chaque jour, car en même temps je me construis, c’est cela la vie, c’est une histoire avec un début et une fin.

  3. D’abord : si je l’avais lu ton article parce que, quand je découvre un blog sympa, j’aime bien aller faire un tour au début justement pour savoir pourquoi il a été lancé.
    Et pour le reste je suis tout à fait d’accord avec toi. J’en connais qui se torturent tellement physiquement et moralement en courant après une jeunesse physique disparue depuis longtemps.
    Je ne crois pas avoir peur de la mort. Je n’y pense que rarement. Ce qui m’ennuie le plus dans l’affaire c’est d’avoir à quitter ce et ceux que j’aime. Mais comme maintenant il n’y a plus personne de la génération précédente, j’aime encore mieux les quitter avant qu’ils ne me quittent parce que ce n’est pas dans l’ordre des choses de voir partir la génération suivante.
    Pfff que voilà un réveil philosophique… ;-))

  4. Belle leçon ! J’ai 25 ans, pas encore de cheveux blancs, mais ça ne va pas tarder. J’en profite pour dire que j’aime beaucoup ce blog, ses photos, anecdotes et leçons de vie.

  5. Sourires ! Dans quelques jours, je ferai 76 ans. Tu sais, même la douleur,on s’y habitue.On essaye de la domestiquer. Alors il y a des haut et des bas.
    Je viens de recevoir, une carte d’anniversaire à l’instant,d’une amie qui vit à Hackettstown NJ,une ancienne amie de ma soeur ainée décédée.Je la suppose plus âgé que moi. Ca fait toujours plaisir de recevoir des « mots » de telles amies.

  6. Comme tu as raison et comme c’est bien écrit !!! je crois que l’âge n’est pas un problème, moi je ne me pose jamais de question, j’ai 44 ans, je ne suis pas jeune, je ne suis pas âgée, en fait je m’en fiche, je crois que l’important c’est d’être en bonne santé et de pouvoir goûter pleinement aux plaisirs de la vie, sans se prendre la tête. On fait un bref passage sur cette terre, alors autant en profiter. Et puis oui c’est vrai, c’est dans la tête que ça se passe. Ma mamie mettait encore des jean’s à 70 ans et faisait du stop pour se rendre en ville, moi je trouve ça super….
    Est ce que l’enveloppe de la personne est importante ? moi je pense que non, ce qui compte c’est ce qu’il y a à l’intérieur, alors oui c’est vrai on est plus fraîches comme à 20 ans, on attrape des petits bourrelets, on devient un peu plus lourd…..pfff, on s’en tape…
    Moi je te trouve très jolie, pleine d’entrain et j’adore la couleur de tes cheveux, et en plus tu écris bien, alors ne change rien surtout !!!
    Bisous et bon week-end

  7. « D’un autre côté, on ne soit voit jamais vraiment vieux. »

    Tout à fait d’accord avec toi Claude ! On se voit assez rarement dans le futur finalement quand on y pense vraiment. Il me semble qu’il n’y a que lorsqu’on est petit que l’on dit « quand je serai grand/vieux… ». Après, on vit sa vie, on pense à autre chose et le temps s’égrène toujours plus vite qu’on ne le pense.

  8. tu as lu « la touche étoile » de Benoîte Groult ? Je l’ai acheté mais juste survolé car certains morceaux m’énervent… mais les bonnes choses j’ai aimé et c’est ce que tu dis : c’est toujours la même et jeune personne qui pense, … à l’intérieur !
    Je suis drôlement heureuse de ne plus être jeune, l’enfance c’était vraiment triste, et ensuite, quand on est jeune et fille, on est emmerdée partout, on peut pas circuler librement (pourtant je n’étais pas ‘sexy’ ni tellement jolie, juste jeune)…
    Je trouve ça très bien ce que tu dis de la maladie. J’ai vu beaucoup de gens malades et je sais donc le prix d’une journée, c’est aussi pour ça que je refuse d’attendre. Ma mère m’a dit un jour : « mais tu feras ça plus tard, quand tes enfants, blablabla ». Bon bien sûr chaque chose en son temps … mais il ne faut pas tout remettre, faut vivre pleinement. En + peut être que mes enfants auront des enfants et me les confieront un peu ? alors… tu vois c’est bien un truc de bonne femme que ma mère me disait : toujours à se donner entièrement aux autres. Elle l’a fait en partie pour nous (en partie seulement parce qu’on a des zones d’ombres lourdes) mais perso j’aurais tellement aimé la voir s’occuper d’elle aussi, vivre pour elle, sortir librement, chanter …
    Je trouve que tu dis très bien les choses. Aussi : j’aime voir les personne vraiment âgées. Non mamie, s’il fait très chaud, ne couvre pas tes bras (ils sont horribles) :non ils sont vieux, moi je les trouve beaux. Etre vieux, vieille c’est un privilège, ça veut dire qu’on a vécu tout ça ! Il y a tant de jeunes dans les cimetières ! En plus,voir de vieux bras (par ex.) ben ça nous montre comment on sera, et je trouve ça mieux que de le cacher. Puisqu’on va tous – toutes devenir comme ça. C’est tout ce que je me/nous souhaite !! ;o)

  9. @ Anne, oui, je m’efforce d’être une vieille sympa 😉
    @ la JD, oui, vieillir, c’est aussi se construire… je n’y avais pas pensé comme ça.
    @ Catherine, ah oui, il vaut mieux partir quand c’est son tour 😉 Rien de plus horrible que de perdre un enfant ! C’est contre nature.
    @ Ysa, je suis allée visiter ton blog et n’ai pas trouvé comment mettre des commentaires. Je réessaierai

    @ Patriarch, mon oncle, parti l’an dernier à 90 ans me disait toujours que j’étais une gamine. On est toujours le gamin de quelqu’un

    @ Le Furet de ce que j’ai vu dans ton blog, tu es déjà bien sage ! N’oublie pas d’être un peu dingue, ça fait du bien. 😉

    @ Matt, oui, c’est vrai, et plus ça va, et plus le temps passe vite 😦

    @ Emelire La touche étoile, la première partie m’a plu. La partie non romancée. Après, franchement, ça m’a cassé les pieds. Je l’ai d’ailleurs revendu.
    Les zones d’ombre, entre mère et fille, c’est presque normal, moi aussi j’en ai eu avec ma mère et ma fille avec moi !
    J’ai découvert mes bras que je trouvais trop gros lors de la canicule, et ne les ai plus recouverts, sauf quand il fait froid, évidemment. Ceux à qui ça ne plaît pas peuvent regarder ailleurs ! 😉

  10. Tu sais que c’ est le titre de ton blog qui m’ a attirée chez toi et, je me sens très souvent en phase avec ce que tu dis si bien sur les choses de la vie …..celà ne m’ est pas souvent arrivé et, te lire me fait le plus grand bien . Pourtant, nous sommes de milieu complètement différent moi, ouvrière et toi lettrée mais, peu importe ! l’ essentiel est de se comprendre ….
    J’ ai lu le commentaire de Emelire, je ne me souviens plus des titres de livres de Benoîte Groult lus il y a quelques années ( je ne lis plus )mais, je l’ ai aperçu lisant devant sa petite maison bretonne alors que nous naviguions et, nous avons passé la nuit amarrés devant cette maison dont j’ ai la photo ( volée ). Biz .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s