A Bénouville


Visite avant-hier du Mémorial Pegasus à Bénouville. Je suis plutôt antimilitariste de nature, mais malgré tout, étant née en 1944, à la fin de la guerre, je me dis que si les Armées Alliées n’avaient pas été là, je n’y serais peut-être pas non plus, puisqu’à l’époque, mes parents étaient cachés dans une ferme du Berry.
Mais je digresse…
Nous avions décidé d’aller à Ouistreham et j’ai bêtement pris la route dite du bord de mer. Résultat, on roule lentement, parce qu’on est constamment en agglomération, et point de mer la plupart du temps. Une autre fois, je m’y prendrai différemment.
En fin de compte, nous nous sommes arrêtées à Ranville-Bénouville où se trouve un pont levant qui a été le premier pont pris lors du Débarquement.
Le pont que vous voyez ci-dessous n’est pas le pont d’origine, qui était devenu trop petit pour la circulation des camions et voitures actuelles.

Pegasus Bridge at Ranville

De l’autre côté de ce pont, se trouve la première maison libérée le Jour-J, le café Gondrée.

Café
La première maison libérée

Nous sommes allées y manger une omelette et avons trouvé l’accueil déplorable. Les étrangers qui se pressent pour prendre un café se font houspiller, je me suis fait littéralement engueuler parce que je n’avais pas vu les affiches qui interdisaient de prendre des photos à l’intérieur et la serveuse en chef a renvoyé dans les cordes sans ménagements, un jeune homme qui demandait à ce qu’on lui remplisse d’eau une bouteille. Pas de toilettes, bref, un hâvre de bon accueil 😦
Mon Guide du Routard disait pourtant du Café Gondrée

Le patron du café, pour fêter dignement la libération du village, apporta 3000 bouteilles de champagne qu’il avait enterrées pour qu’elles échappent aux Allemands. Bref, un endroit mythique, que l’on pourrait prendre pour un musée tant les souvenirs de l’époque débordent sur les murs : photos de soldats, écussons, drapeau à l’effigie du cheval ailé, etc. C’est le rendez-vous des vétérans, accueillis à bras ouvers par la chaleureuse Arlette, patronne des lieux.

Il est vrai que mon Routard date de 2004, mais nous avons eu l’impression qu’Arlette devait avoir beaucoup changé ou que les sous et la notoriété avaient dû lui monter à la tête. Quant aux « pièces de musée », il y en avait beaucoup en vente.

Le Mémorial Pegasus vaut absolument une visite. Le bâtiment a la forme d’un planeur, et on peut y voir toutes sortes de souvenirs, y compris un planeur en contre-plaqué reconstitué grandeur nature, qui atterrit au voisinage de Pegasus Bridge la veille du Jour-J vers minuit.
On y voit également le pont d’origine, récupéré avant qu’il n’aille à la casse.

Un guide exceptionnellement passionnant vous raconte l’Histoire et les petites histoires du Débarquement et de l’assaut de ce pont renommé Pegasus Bridge. Il commente les visites en anglais comme en français, selon le public.

Commenting and explaining
Un guide exceptionnel commente la visite

En sortant du mémorial, de l’autre côté de la rue, des monuments commémorent les lieux d’atterrissage des planeurs.

Major John Howard statue
Le Major John Howard

Chaque année, jusqu’à sa mort en 1999, le Major John Howard qui commandait l’opération revenait le 6 juin à Pégasus Bridge. D’après notre guide, il disait que les soldats qui n’avaient pas peur, avant de se lancer dans des opérations de ce genre, avaient quelque chose qui ne tournait pas rond.

Publicités

26 réflexions sur “A Bénouville

  1. Tu as raison, on fustige souvent les américains mais s’ils n’avaient pas été là le jour J que se serait-il passé après ?
    Ta journée a du être très sympa, dommage qu’elle ait été gâchée par Arlette and co…. ça vaudrait le coup de contacter le routard pour leur dire qu’ils racontent des conneries…..
    J’aime beaucoup la photo du Pégasus bridge avec les nuages derrière…

  2. Oui ils mériteraient qu’on leur fasse de la contre publicité parce que ce n’est pas correct d’accueillir ainsi les touristes. S’il n’y en avait pas ils auraient déjà fermé boutique.

  3. J’y suis allé aussi.La maison à droite du pont était interdite. Il fallait la réparer. J’ai même couché sur la place en haut, le seul café qu’il y a. Le lendemain matin, nous prenions pensions à Ouistréham et nous étions en chantier à RVI (Renault véhicules industriels) à Blainville !

    Dernièrement, mon ami de 73 ans, m’a dit y être né en 1930. Son père était infirmier dans un asile, je crois, à Bénouville même.

  4. Cette histoire de café… on ne peut faire confiance à personne, même plus au guide du routard. Changement de propriétaire ? En tous cas j’aime beaucoup cette région, pour se rendre sur les plages de Ouistreham il faut se garer en ville et marcher un peu 😉

  5. parfois on a l’impression que les gens qui font visiter sont « amoureux » du site, de la région, et veulent vraiment transmettre quelque chose, et ils y parviennent…

  6. étrange ce commentaire. je suis allée au café Gondrée en août et j’en garde un excellent souvenir. j’ai pu croiser la patronne qui a accepté de bonne grâce de me dédicacer un livre avant de me raconter quelques anecdotes sur la façon dont ses parents oeuvraient pour la résistance. au vu des nombreuses lettres de remerciements des représentants étrangers qu’elle et sa famille reçoivent chaque année depuis la libération, je ne suis pas certaine que la notoriété lui soit apparue subitement.

  7. Mauvais souvenir du café Gondrée ? On vous croit évidemment : il peut y avoir des jours « sans » ! Je ne connais personne qui soit agréable 24h sur 24, chaque jour que Dieu fait. Mais pour la petite histoire, savez vous que le café Gondrée a donné lieu à un contentieux juridique devenu célèbre dans les amphithéatres des universités de Droit : un arrêt de la Cour de cassation du 10 mars 1999…et oui, il y avait eu une société qui avait trouvé le moyen, sans autorisation du propriétaire du café Gondrée, de vendre des cartes postales représentant le café et de s’enrichir sur le dos dudit propriétaire. Peut être la prise de photographies aujourd’hui est-elle devenue une activité quelque peu irritante pour le cafetier ! Quoi qu’il en soit, la justice fut rendue, à juste titre à l’époque, en faveur du propriétaire du café. L’affaire est devenue un sujet de cours pour tout bon professeur de droit : la « protection de l’image des biens ». Bien à vous au passage. Daniel.

    • Les propriétaires s’enrichissent bien sur le dos des touristes et en étant d’une impolitesse détestable. Je me suis rendu plusieurs fois sur les sites du débarquement et, franchement, c’est le seul endroit où les gens sont accueillis de manière aussi scandaleuse ! Je n’y mettrai plus jamais les pieds…

  8. Gondrée …

    Il faut savoir plusieurs choses sur le lieu pour pouvoir en parler. D’abord, le site est monument historique. Elle ne devrait même plus avoir le droit d’y faire commerce puisque le bâtiment appartient aujourd’hui à l’état. La préfecture essaie depuis des années de l’expropier.

    L’affaire des cartes postales prend une autre tournure quand on sait que le monument n’appartient plus réellement à Gondrée … N’est-ce pas ?

    Niveau accueil, Gondrée a un beau palmarès : Virer des Allemands parce qu’il est hors de question qu’il pénètrent dans un endroit de « résistance » (a fait l’objet d’un article dans la presse Normande) … Une autre affaire beaucoup plus ignoble n’ayant pas fait l’objet d’article, je pourrais la donner qu’en privé.

    Ou encore, virer le Major Howard lui même… Pourquoi ? Parce qu’il a eu le culot de venir en compagnie d’un … Allemand. Un ancien de la Wermacht, qui lui aussi était présent en 44. Accueillis à bras ouvert, les vétérans …

    Si le major Howard a su se lier d’amitié avec un ancien combattant qui était de l’autre coté, Gondrée n’oublie pas.

    Si vous voulez vous amuser, demandez le prix du café Express. Vous serez subjugué. Mais vous le serez encore plus si vous revenez le lendemain, le prix aura changé 🙂

    Surtout ne demandez pas les toilettes ! Soit vous serez envoyé au restaurant d’en-face ; soit vous devrez payer 1€ … Son excuse officielle étant que ses toilettes sont en panne.

    Faites vous une idée, allez demander un café, un verre d’eau et les toilettes, vous aurez le vrai visage de Madame Gondrée.

  9. Tout ce qui est dit au sujet du mauvais accueil au café Gondrée est rigoureusement excat.

    Virer les Allemands, virer le Major Howard, c’est vrai. J’y étais. Je pourrais en ajouter d’autres (refuser l’entrée à un groupe d’handicapés, etc…..)

    L’appartenance de la famille Gondrée à la Résistance est plus que douteuse (interrogez les vrais résistants). La nouvelle version maintenant colportée au café est que le père était membre de l’Intelligence Service !

    Première maison libérée de France : j’ai les témoignages écrits et filmés de 3 hommes du Major Howard disant qu’ils n’ont vu personne ni entrer ni sortir du café au cours de la nuit du 5 au 6 juin 1944.

    Quant aux 3 000 bouteilles de champagnes : pouvez vous imaginer un petit estaminet de campagne disposant d’un tel stock en 1944 ! Il serait intéressant de connaitre le stock de bouteilles de champagne des grands établissements de la région en 2007, même le casino de Deauville !

    Depuis 20 ans que je travaille quotidienement sur ce site historique, je pourrais écrire un (plusieurs) livres.

    Marc Jacquinot
    Conservateur de l’ancien musée (près du café) depuis 1989 actuellement conservateur du Mémorial Pegasus.

    • je ne suis jamais allé à Ranville, mais le nom du directeur du mémorial m’interpelle ! Quel parcours ! Ce n’est pas ici l’endroit de se souvenir mais tu peux me joindre par mon adresse mail.
      Quelqu’un qui ne revient pas de loin :
      Christian (qui habite toujours à Saint Jean du Pin (30)

    • mon père décédé l année dernière et agent de liaison m a toujours confirmé vos dire j apprécie votre commentaire en tout point super realiste !!!!! que de « conneries » racontée quand aux prix allez faire un tour au café prés du musée d utah beach idem a gondrée une honte pou ceux qui se sont vraiment battus avec leurs moyens un exemple guillaume MERCADER a bayeux comme par hasard personne ne parle des vrais personnages ayant oeuvre pour la libération mon père n en parlait JAMAIS

  10.  » Quoi qu’il en soit, la justice fut rendue, à juste titre à l’époque, en faveur du propriétaire du café. »

    Ou comment ne voir que ce qui nous arrange.

    Cee arrêt de la Cour de cassation (10 mars 1999) a été suivi d’un arrêt de la cour d’appel de Rouen (13 mars 2001) rejettant la demande de Mme X, proprétaire du café en question. Cet arrêt (13 mars 2001) a fait l’objet d’un pourvoi en cassation (1ere chambre civile 25 janvier 2005). Ce pourvoi a été rejetté.

  11. C’est une honte de laisser sévir une vieille sorcière qui donne une idée négative de la France. Virons Arlette Ui est une nuisance pour l’honneur français. il faut peut-être lui signaler que la guerre est finie depuis 60 ans…

    Une professionnelle du tourisme.

  12. Je suis allé moi aussi au café « Gondrée » et bien figurez vous que les toilettes étaient en panne, il y avait une heure d’attente, ce qu’a répondu la dame âgée a l’intérieur du café.
    Nous avons fait part a la serveuse (apparament une étudiante) du peu d’amabilité de la patronne, elle nous a répondu  » oui je sais tout le monde s’en plaint »
    Quant aux photos il faut savoir qu’un arrêt de la cour de cassation datant du 7 mai 2004 dit en conclusion, que l’image extérieure d’un bien est désormais détachable du droit de propriété. L’utilisation de cette image est libre dès lors qu’elle est prise depuis un lieu accessible à tous, sous la double réserve du trouble anormal et de la propriété intellectuelle des architectes.
    Le musée « Pegasus bridge » c’est un vrai régal.
    Merci pour ce site très sympa.

  13. Le 10 juillet 2008,nous étions dans le café Gondrée où nous avons vu une petite vieille dame « Arlette » pas agréable pour un sous.
    Pour les toilettes voici sa réponse:la serveuse est partie avec la clé des wc.On ne sait pas où elle est (la serveuse où la clé,on ne sait pas ?).Il faut attendre!Facile à dire quand cela presse.Peut-être en 44 cette réponse eut été plausible mais en 2008,il faut en rire!
    Bref l’endroit est historiquement intéressant mais il faudrait penser à mettre Arlette à la retraite .
    Albert de Belgique

  14. Bonjour Claude,
    Mon ami et moi ont visité Pegasus Bridge en juin 1994, deux ou trois jours avant le 50ème anniversaire du débarquement. Nous avons eu la chance de séjourner dans le même hotel que le Major Howard et ont même eu l’occasion de parler quelques minutes avec lui. Pour faire plaisir à mon père, qui était volontaire de guère en 1944, j’ai acheté une carte postale du Pont qui j’ai demandé au Major Howard de signer. Quand mon père l’a reçu quelques jours plus tard par la poste il était très content et ému. Il a précieusement conservé cette carte jusqu’à sa mort 1997. Aujourd’hui c’est moi qui garde la carte en mémoire de mon père et de notre recontre avec le Major Howard.

    En ce qui concerne le café Gondrée. Nous y sommes aller aussi et nous avons pris quelques photos de la façade (sans problèmes). L’acceuil à l’intérieur était quelconque … En ce qui concerne les toilettes … elles se trouvaient dans un cabanon à l’arrière du bâtiment principale. Seule un ‘éclaireur’ auraient pu les trouver! Heureusement, mon ami était paracommando lors de son service militaire … et rien ne l’arrète :-)!

    Merci pour ton histoire, qui m’a fait revivre mes vacances de 1994!

    Martine

  15. Je connais Arlette personnellement depuis plus de 15 ans, je sais pour une chose qu’elle n’a pas un caractère facile mais je trouve que tous ces commentaires sont injustes (sauf pour les toilettes….)
    C’est facile de juger les gens de cette façon mais ce que l’on ne s’imagine pas c’est que ce n’est pas évident de tenir un café aussi fréquenté surtout lorsque l’on approche les 70 ans, je vois très peu de personnes capables de se lever à 6 heures tous les jours pour faire ce qu’elle fait et je tiens à rectifier les choses: Arlette ne le fait pas pour l’argent (son mari est assez fortuné) mais pour la mémoire des combattants et de ses parents. elle aurait très bien pu rester en Angleterre et se la « couler douce » en organisant des « tea parties ». Le bâtiment lui appartient, c’est le terrain qui appartient à l’Etat qui veut l’exproprier pour se faire de l’argent sur son dos. Après tout ce qu’Arlette a fait pour honorer la mémoire des soldats cela me fait de la peine de voir ce genre de commentaires… Je vous signale qu’Arlette a aussi ses clients réguliers qui viennent toutes les semaines prendre un verre, si elle était aussi désagréable elle n’aurait pas de clients réguliers…

    • Quelle prenne sa retraite, alors… Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est surtout que ce café et les touristes la font vivre depuis la fin de la guerre, alors j’ai de la peine à lui trouver des excuses !

  16. Encore heureux qu’Arlette soit aimable avec les gens qui la connaissent personnellement. Il ne manquerait plus que ça
    Si les gens mettent ce genre de commentaire, c’est qu’ils n’ont pas été bien traités. Désolée que ça vous fasse de la peine 😦

  17. Bonjour,
    Je viens de lire tout ça. J’ai habité Bénouville à côté du café Gondrée. C’était vers les années 1950-60, c’était déjà comme ça
    avec la « mère Gondrée ». Elle se fait une notoriété par rapport à son café. Mais elle n’a rien fait de bien, elle a toujours été désagréable. Elle avait même mauvaise réputation.
    Voilà, c’est mes souvenirs.

  18. Ben, on en revient…..Vu l’accueil, la serveuse aussi aimable que la patronne, qui ne s’occupe pas de vous (j’ai attendu 5 mn qu’on vienne prendre commande)…Me suis levé et suis allé boire un coup en face…..De plus, au retour de ma semaine normande, nous somme s repassé par Pégasus et avons mangé en face de la gondrée, excellent pour un prix raisonnable… La raie avec sauce camembert…Un délice….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s