De Shrek à l’Avocat de la Terreur


Eh oui, ce sont les derniers films que j’ai vus. Bien sûr, dans des genres totalement différents.
Shrek, j’adore, ce n’est pas fatigant, j’aime bien le graphismes, j’avoue que je ne déteste pas quand il rote ou qu’il pète –je suis plutôt bon public. Et puis chacun y trouve son compte, les uns le conte de fées et les autres, les parodies, Singing in the Rain, Cendrillon etc…

L’Avocat de la Terreur, c’est l’énigmatique Vergés, décortiqué ici par Barbet Schroeder. Très impressionnant, voire inquiétant, on y apprend des tas de choses, du moins moi, j’y ai appris beaucoup de choses. Comme Vergès est très provocateur, et cache bien son jeu, j’avais toujours eu l’impression que c’était un type bien jusqu’au procès Barbie. Et puis je me suis dit qu’il fallait bien que quelqu’un le défende, Barbie.
Mais là, dans ce film, dans lequel il s’est prêté avec une certaine complaisance et auto-satisfaction à des interviews, caressant constamment un cigare ou étui à cigare, on apprend que l’un de ses chers amis est François Genoud, le banquier suisse néo-nazi qui l’a d’ailleurs, d’après le film, sollicité pour assurer la défense de Klaus Barbie.
Bref, un documentaire très intéressant, où l’on apprend beaucoup.

Publicités

3 réflexions sur “De Shrek à l’Avocat de la Terreur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s