Si le vent soulève les sables


Si le vent soulève les sables Ce film de la réalisatrice belge, Marion Hänsel, m’a bouleversée. Si le vent soulève les sables, bien que les critiques soient mitigées, voire carrément hostiles.
Une histoire émouvante, celle de cette famille qui part à la recherche d’eau et se heurte aux obstacles terribles que représentent la sécheresse, le soleil de plomb, la guerre, les brigands et la famine. Peu de dialogues, mais une présence formidable des acteurs et une histoire qui m’a profondément émue.

Publicités

7 réflexions sur “Si le vent soulève les sables

  1. D’après le lien, le film a l’air d’être visuellement très beau + une histoire émouvante ; ça c’est du cinéma, fait pour donner des émotions (peur, rires ou larmes … il faut que ça touche le spectateur !) et non pour provoquer l’ennui ou le sommeil !

  2. Merci pour cet avis favorable. Dès que je pourrai sortir de chez moi, je file dans une salle obscure. 🙂
    Dans certains films, l’absence de dialogue permet de mieux ressentir ce que communiquent les acteurs, je trouve et souvent, c’en est bouleversant.
    Le sujet n’est pas le même qu’ici, mais le procédé m’a marqué dans « La femme de Gilles », film belge aussi, de Frédéric Fonteyne, sorti dans le salles en 2004. Je vous le recommande chaudement. Mais je vous préviens, on ne rigole pas beaucoup…

  3. @ Patriarch : je vais au cinéma. Parfois aussi, je regarde des CDs, mais ça ne vaut pas le grand écran et les salles obscures.
    @ maminabelle : tout à fait d’accord avec toi. Toucher le spectateur, c’est capital.
    @ papillon : je mets dans mes films à voir La Femme de Gilles, je ne l’ai pas vu. Et je te signale à toutes fins utiles, que Si le vent… n’est pas très rigolo non plus. J’ai rapidement sorti mon mouchoir. 🙂

  4. j’essaierai d’aller voir ce film s’il est encore à l’affiche début juin à dijon!
    je suis déjà allée en afrique et j’ai vu des situations épouvantables à mes yeux et qui ne sont que le quotidien des habitants là-bas!
    et j’ai déjà vu des films tristes mais je préfère m’amuser au cinéma! pour toucher du doigt la misère, regarder les infos, ça me suffit!
    mais bon, je ne peux pas parler de ce film avant de l’avoir vu, c’est pourquoi j’irai! et je reviendrai en parler ici si tu le veux bien!
    par exemple, j’ai vu « le cauchemar de darwin », je n’en ai pas du tout la même analyse que la plupart des spectateurs!

  5. Ah comme je suis contente ! Moi aussi cela m’a fait de la peine de lire certaines critiques. Pfff… quand je pense que certains navets sont adulés !
    Merci Claude !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s