Azouz Begag sur N. Sarkozy


Je romps ici mon silence habituel sur la chose politique, une fois n’est pas coutume.
Voici ce que pense Azouz Begag, que j’estime être un homme bien, –qui a fait partie du même gouvernement que lui– de N. Sarkozy.

Pourquoi ne suis-je pas surprise, moi, professeur à la retraite, née juive, de père français et de mère naturalisée française, qui il y a quelques mois ai eu du mal à prouver que j’étais française, puisque maintenant, il faut en faire la preuve ?
Vous trouvez que je mélange tout ? Je ne le crois pas.
Azouz Begag s’était fourvoyé dans ce gouvernement de droite. Depuis, il s’est rallié à François Bayrou. Moi pas.

Au deuxième tour, je sais pourquoi je voterai pour Ségolène Royal, en dépit de certaines réserves.

N. Sarkozy me fait peur.

Post scriptum concernant la liberté de la presse selon Sarko
A lire absolument, La Mouche, par Véronique Maurus dans Le Monde

J’ai trouvé ceci sur l’un des blogs que je lis régulièrement, mais je ne me souviens plus lequel. Si vous vous reconnaissez, dites-le moi !

Publicités

18 réflexions sur “Azouz Begag sur N. Sarkozy

  1. Je voterai aussi sans condition pour elle,car je la crois plus coriace que certains hommes et je pense qu’elle ne s’est pas engagée à la légère dans ce combat. Je crois que si elle est élue, elle réalisera plus de 50% de son programme, ce qui sera déjà mieux que tous les gouvernements précédents, ne serait-ce déjà, faire rentrer dans le quotidien de la République : sa maxime » Liberté-Egalité-Fraternité ».

  2. Tu soulèves un sacré problème, je ne sais pas vers qui voter, Sarko propose certains projets qui sont bien mais en même temps il me fait peur. Royal, on ne sait pas exactement le fond de ses projets, je la trouve vague, votez blanc me gène énormément et je ne sais vraiment pas quoi faire. Grrrrrrrrrrrr.

  3. C’est effectivement un sacré problème, comme dit Paprikas, mais moi, c’est Ségolène Royal qui me fait peur… et Azouz Begag veut vendre son livre !! Les « Karcher » et « racaille » dont il parle n’étaient pas contre les immigrés (dont les parents de Sarko), mais contre les multi-récidévistes qui font règner la peur dans les cités. Pour être tout à fait juste, il faudrait lire ce que Claude Allègre (ce soir sur RTL) et Eric Besson disent sur Madame Royal. Personnellement, j’ai besoin de savoir comment Royal trouvera l’argent pour toutes les dépenses qu’elle propose. Au moins avec Sarko on a les détails de son projet économique avant de voter. Dernière petite chose : en tant que « assimilée fonctionnaire », puis-je me faire raccompagner quand je quitte le lycée à 18h00 ? 😉 C’est juste mon avis. No hard feelings, huh ? 😉 Grosses bises, Claude.

  4. No hard feelings, mais je dois dire que l’avis de Claude Allègre ne m’intéresse pas des masses. Quant à celui de Besson, il faudra bien qu’il justifie son retournement de veste.
    D’accord sur le fait qu’on ne peut pas raccompagner tous les fonctionnaires chez eux, Sarah, mais en ce qui concerne les récidivistes, et multi récidivistes, pas besoin de les nettoyer au karcher, les mots remplacent les actions et ce n’est pas le genre de mots que j’ai envie d’entendre.
    Depuis cinq ans que Sarko est au gouvernement, pourquoi n’a-t-il pas mis en oeuvre ses plans pour la sécurité ?
    Peut-être qu’Azouz Begag veut vendre son livre, on ne peut l’en blâmer 😉 mais Plantu, lui, il a un boulot assuré au Monde. Tu as lu l’article sur la mouche ? Je maintiens, tout ça, assorti de promesses sur le futur qu’il n’a pas su mettre en oeuvre quand il était au gouvernement, ça me fait peur.

  5. Quel plaisir de lire ton billet de ce soir ….çà me fait chaud au coeur …..tu es une femme de lettres …..moi, une ancienne ouvrière d’ usine et, bien sûr je vote à gauche et, en plus cette fois-ci pour une femme !
    Bonne soirée .

  6. merci, moi aussi A. Begag je ne le connais pas spécialement mais je comprends sa réaction. Je trouve bien que les blogs se mêlent de politique, parmi d’autres sujets pour les « généralistes » car c’est tout de même notre vie. Sarkozy me fait peur depuis le début, il y a longtemps déjà. Bien avant qu’il n’accuse les médias de le « diaboliser ». Comme disent certains, si diable il y a, c’est un peu par son comportement ou ses mots mal choisis que c’est arrivé. Aussi, je serai heureuse de voter pour une femme compétente (même si comme toi je ne suis pas 100% pour ce qu’elle dit). Et voir comment les garçons et les filles d’aujourd’hui, ceux qui ne votent pas encore, peuvent voir autrement les femmes, et des « moins vieux que d’hab » aussi (car Sarkozy et Royal ont à peine + de 50 ans !) comme des personnes capables en politique comme dans les autres métiers. Ce qui est facteur d’espoir.

  7. Sarkozy n’est pas vraiment raciste mais il est près à tout pour gagner, il ne respecte personne et la politique qu’il propose est celle de la droite extrême.
    Les médicaments ne seront plus remboursés (l’état vous fera des prêts si vous etes malade)
    Par contre toujours des cadeaux aux entreprises.
    Destruction progressive de l’enseignement public et de l’université, il encourage les jeunes à faire leurs études à l’université (avec des prêts si besoin).
    Il faut vraiment voter Ségolène.
    Lisez ses propositions elles sont simples claires et réalistes.
    (Je ne suis pas du PS)

  8. L’autre matin, il y avait une autre personne à mon poste de travail. J’ai drôlement été supris. Mon patron m’a dit de partir le matin même. Il a précisé qu’il ne souhaitait pas que je dise au revoir à mes collègues pour ne pas faire de vagues dans mon service. Tu m’etonnes ! j’avais super bossé pour le garder ce taf, avec des tas d’heures supp dont je ne réclamais pas le paiement, trop content d’avoir un job. Mon boulot à été remarqué et reconnu par tous et aussi par mes patrons. Tout avait l’air d’aller bien. Je ne voyais pas beaucoup mes 2 gosses ni ma femme et j’étais très fatigué, mais j’essayais de ne pas le montrer pour ne pas que mes patrons s’inquiètent. Les heures supp n’étant pas payées, j’en récupérais en RTT ou je prenais une journée ou deux de récupération. Mon métier c’est graphiste, mon contrat… un CNE (contat de nouvelles embauches) je suis passé 2 fois à l’antenne de Bourdin, à 16 mois d’intervalle, la première pour dire que j’allais bosser en CNE et la seconde pour lui dire que c’était fini ! mais que je ne savais pas pourquoi. Alors les heures supplémentaire payées de Sarko, mon c… ! je n’ais jamais vu une entreprise où j’ai bossé, heureuse de payer du temps travaillé en plus, même exonéré de charges ! Le travail doit être fait dans les temps, et tout ce qui dépasse, c’est dans ton c… ! L’argument électoral qui propose d’exonérer les HS, fera que les employeurs ne se sentiront pas obligés d’embaucher car ils trouveront toujours un salarié sans gosses ni femme, qui voudra bien faire le boulot en plus… si il y en a !!! Et sincèrement, personne ne veut faire d’heures supp aujourd’hui, on préfère tous un meilleur salaire pour partir en vacances en famille. Chaque citoyen demain peut décrocher un CNE, et il déchantera quelques mois plus tard en s’apercevant qu’il est utilisé comme un contrat temporaire, aspiré avant d’être jeté, un salariés Kleenex en somme ! Joli coup de Mr. De Villepin pour faire baisser artificiellement les stats du chômage. Quand Sarko sera élu, voilà ce qui vous arrivera si vous cherchez un job et que vous signez un CNE. Et en plus vous ne pourrez plus le refuser plus de 2 fois, sinon, il vous coupera les vivres et vos légitimes allocations chômage. Français ouvrez vos yeux !
    En plus, il ne veut même pas faire d’amnistie sur les PV de stationnement qui nous gonflent les poches. J’ai eu un PV de 135 euros pour 56 Km/h au lieu de 50 Km/h à Vanves, une nuit, à 2 heures du matin justement en rentrant de mon calvaire de CNE, crevé, mais prudent et respectueux du code (20 ans de permis 11 points tout de même !), je n’avais pas de blé, donc, je tente ma chance, j’exerce ma requête en exonération, en expliquant poliment ma situation, et le PV est revenu à 375 euros, vous le croyez ! un tiers de salaire quoi ! Ils sont vraiment gonflés ! En même temps, je comprends que ceux qui ont déjà plein de blé, car ils ne cherchent pas de travail, peuvent rouler à 200 et payer leurs PV. Leur votent se fixera sur Monsieur Sécurité/Immigration. Ce que je capte moins, c’est ceux qui voteront pour lui, alors qu’ils n’ont pas trop d’osier et plein de PV qui s’entassent ? Croient-ils vraiment que Sarko va enrayer l’immigration qui est un phénomène naturel et planétaire tant qu’il y aura des guerres sur Terre ? Franchement, ils sont haineux les Français qui croient cela. L’autre candidate , je ne sais pas encore bien ce qu’elle vaut, mais en tous cas, je voterais pour elle Dimanche. Bonne France à tous !

  9. Je viens te souhaiter un bon dimanche …..je vais essayer de rester zen, ce ne sera pas facile……une balade au bord de la mer et, ne penser  » à rien « ……

  10. Mes très chers enfants,
    J’arrive à l’âge où on commence à penser héritage à léguer. Aujourd’hui, il en est un
    de taille, pour vous, vos enfants et les générations futures. C’est celui de l’espoir, de la
    générosité, de l’avenir, de la survie. Ce que je souhaite pour vous, c’est de la justice sociale,
    de l’éducation pour tous, un développement équitable, de l ’avenir, du travail, un sens des
    valeurs à partager, une vision égalitaire, des droits et devoirs de disposer des ressources de
    notre planète, et une juste répartition des richesses. Je souhaite sincèrement vous offrir cette
    possibilité de pouvoir dire librement ce que vous pensez, que vous puissiez librement vous
    exprimer, que vous soyez un acteur participatif, et non seulement un pion manipulé. Je veux
    pour vous une société où l’on respecte l’autre même s’il ne pense pas comme vous, en lui
    donnant égalitairement accès à l’expression.
    Ce que je ne veux pas pour vous, c’est d’être un simple acteur qui doit produire pour
    une minorité favorisée, être un élément qui ne pourra décider pour lui-même, un individu pour
    lequel on pensera à sa place, en déléguant, une presse asservie, un CSA capté, un Syndicat de
    la magistrature à la botte, un tout répressif qui ne prend pas en compte les difficultés de
    chacun. Ce que je ne veux pas pour vous, c’est un contrat de travail unique, précaire,
    insuffisamment payé, vous privant de l’accès aux soins, à l’éducation, aux logements, aux
    libertés. Ce que je ne veux pas pour vous, c’est le mépris, de l’autre, de l’étranger. Le mépris
    de celui qui est différent, la honte de prélever chez les pauvres les ressources matérielle s et
    humaines étrangères, en choisissant ce qui nous est favorable, au mépris de ceux chez qui on
    prélève. Je ne veux pas que vous soyez asservis à un personnage excité qui, pétri d’ambition
    démesurée, à magouillé pour réussir à son unique profit, en se déba rrassant lamentablement
    de ceux qui lui ont permis de gravir les échelons. Je ne veux pas que vous soyez manipulés
    par quelqu’un qui va chercher à concentrer le pouvoir, en nommant à tous les postes clés ses
    amis sûrs, user du 49-3, favoriser le cumul des mandats, déformer les statistiques pour que les
    résultats soient favorables et présentables.
    Pour vous je veux toutes les libertés, celles que l ’on a conquit péniblement et qui nous
    échappent aujourd’hui.
    Pour vous demain, je voterai Ségolène Royal. A ceux qui pensent qu ’elle n’est pas la
    panacée, je dirai simplement, qu’aujourd’hui elle représente un nouveau de la politique, un
    vrai changement avec de vraies idées. Elle fait peur parce qu’elle est une femme que l’on fait
    passer pour une gourde incompétente, ce qui n’est pas. Je veux vous léguer cet espace
    d’espoir et de liberté, et je ferai tout pour que le pays ne sombre pas vers une mini dictature,
    dans laquelle les lois répressives et la force dominent en lieu et place du dialog ue social et
    fraternel.
    Cet héritage, je vous le donne. Si j’avais des millions d’Euros, vous viendriez les
    chercher, et ne pas les laisser se perdre. Mais je ne les ai pas, je n’ai même pas de travail et
    galère depuis des années. Alors ce que je vous offre du bout du cœur, venez le prendre, ne
    prenez pas le risque des dérives autoritaires, ne vous privez pas de votre droit de parole,
    choisissez l’espoir avec Ségolène.

    Dimanche, je voterai Ségolène Mes très chers enfants,
    J’arrive à l’âge où on commence à penser héritage à léguer. Aujourd’hui, il en est un
    de taille, pour vous, vos enfants et les générations futures. C’est celui de l’espoir, de la
    générosité, de l’avenir, de la survie. Ce que je souhaite pour vous, c’est de la justice sociale,
    de l’éducation pour tous, un développement équitable, de l ’avenir, du travail, un sens des
    valeurs à partager, une vision égalitaire, des droits et devoirs de disposer des ressources de
    notre planète, et une juste répartition des richesses. Je souhaite sincèrement vous offrir cette
    possibilité de pouvoir dire librement ce que vous pensez, que vous puissiez librement vous
    exprimer, que vous soyez un acteur participatif, et non seulement un pion manipulé. Je veux
    pour vous une société où l’on respecte l’autre même s’il ne pense pas comme vous, en lui
    donnant égalitairement accès à l’expression.
    Ce que je ne veux pas pour vous, c’est d’être un simple acteur qui doit produire pour
    une minorité favorisée, être un élément qui ne pourra décider pour lui-même, un individu pour
    lequel on pensera à sa place, en déléguant, une presse asservie, un CSA capté, un Syndicat de
    la magistrature à la botte, un tout répressif qui ne prend pas en compte les difficultés de
    chacun. Ce que je ne veux pas pour vous, c’est un contrat de travail unique, précaire,
    insuffisamment payé, vous privant de l’accès aux soins, à l’éducation, aux logements, aux
    libertés. Ce que je ne veux pas pour vous, c’est le mépris, de l’autre, de l’étranger. Le mépris
    de celui qui est différent, la honte de prélever chez les pauvres les ressources matérielle s et
    humaines étrangères, en choisissant ce qui nous est favorable, au mépris de ceux chez qui on
    prélève. Je ne veux pas que vous soyez asservis à un personnage excité qui, pétri d’ambition
    démesurée, à magouillé pour réussir à son unique profit, en se déba rrassant lamentablement
    de ceux qui lui ont permis de gravir les échelons. Je ne veux pas que vous soyez manipulés
    par quelqu’un qui va chercher à concentrer le pouvoir, en nommant à tous les postes clés ses
    amis sûrs, user du 49-3, favoriser le cumul des mandats, déformer les statistiques pour que les
    résultats soient favorables et présentables.
    Pour vous je veux toutes les libertés, celles que l ’on a conquit péniblement et qui nous
    échappent aujourd’hui.
    Pour vous demain, je voterai Ségolène Royal. A ceux qui pensent qu ’elle n’est pas la
    panacée, je dirai simplement, qu’aujourd’hui elle représente un nouveau de la politique, un
    vrai changement avec de vraies idées. Elle fait peur parce qu’elle est une femme que l’on fait
    passer pour une gourde incompétente, ce qui n’est pas. Je veux vous léguer cet espace
    d’espoir et de liberté, et je ferai tout pour que le pays ne sombre pas vers une mini dictature,
    dans laquelle les lois répressives et la force dominent en lieu et place du dialog ue social et
    fraternel.
    Cet héritage, je vous le donne. Si j’avais des millions d’Euros, vous viendriez les
    chercher, et ne pas les laisser se perdre. Mais je ne les ai pas, je n’ai même pas de travail et
    galère depuis des années. Alors ce que je vous offre du bout du cœur, venez le prendre, ne
    prenez pas le risque des dérives autoritaires, ne vous privez pas de votre droit de parole,
    choisissez l’espoir avec Ségolène.

    Dimanche, je voterai Ségolène Royal. Et tous les sondages du monde ne m’influenceront pas.

  11. Je découvre ce site en future sénior que je suis puisque j’aurai 6O ans le trois juin et que je partirai en retraite le 3 septembre. Comme tous les séniors je me sens encore jeune: je suis proviseure d’un lycée, je suis une militante politique, je découvre les joies d’être grand-mère avec mon petit Noa de 4 ans, et j’ai une passion pour le jardin, pour mon jardin du sud minervois où je bichone mes oliviers. Bref comme tous les séniors je me sens jeune et active. Et bien sûr je m’intéresse encore à l’avenir, à celui de ma famille, à celui de mon pays, et je fais campagne pour Ségolène Royal.
    J’ai appris qu’une majorité de séniors voteraient pour Sarkozy. Et je m’étonne. Pour moi la vieillesse c’est plutôt l’âge de la sagesse, l’âge de la transmission des valeurs à ses enfants et petits enfants, et quand je parle de valeurs je ne pense pas aux bijoux ou aux actions, mais aux valeurs humanistes de tolérance, d’égalité, de fraternité, de solidarité qui sont les fondations de notre pays. C’est pourquoi monsieur Sarkozy me fait peur. Toute sa campagne a cherché à diviser les français, à les dresser les uns contre les autres, à protéger et à ériger en modèles les catégories sociales les plus favorisées et à diaboliser les plus pauvres et en particulier les jeunes des quartiers.
    Je veux ici vous citer l’exemple d’un collège ZEP d’une banlieue populaire de la région parisienne qui depuis septembre 2004 mène une action exemplaire autour d’un projet inter-générations qui fait se rencontrer des élèves, tous issus de ce quartier sensible , et les résidents d’une maison de retraite de la commune. A l’initiative d’un professeur de français, soutenue par la principale et le direrteur de cet établissement, un programme d’activités artistiques et culturelles permet des activités régulières en commun : un séjour d’une semaine en Sologne, où élèves et résidents ont vécu ensemble, a permis de préparer un spectacle commun , joué ensuite dans les locaux du collège, devant les camarades, les personnels, les famillles des élèves et des résidents.
    RASSEMBLER LES GENERATIONS C’EST POSSIBLE ! Autour de valeurs démocratiques et solidaires où chacun se sent utile et reconnu . Pari tenu: ces deux groupes , plus ou moins mis à l’écart de la société ont appris à vivre ensemble et à vaincre leurs préjugés.
    Il ne reste plus que ce dernier pari à oser: faire le choix de Ségolène Royal pour pour que ces exemples se multiplient.

  12. Militante politique de gauche et membre actif d’une association de familles j’ai eu le privilège de rencontrer Ségolène Royal à l’occasion de sa visite dans la maison de retraite où vit ma mère. C’est avec beaucoup d’émotion que les résidents l’ont accueillie, pensant seulement la voir passer… sans pouvoir l’aborder. Bousculant le protocole prévu pour cette visite Mme Royal a pris tout son temps, allant de table en table pour prendre son café avec les résidents, les écoutant avec attention et bienveillance. Tous ont pu s’exprimer, évoquant le manque de personnel dans les établissements, le coût des maisons de retraite et surtout le reste à vivre lorsque tout est payé. En effet le reste à vivre est de moins de 60 euros dans certains cas!! Après avoir écouté les résidents elle a accepté d’entendre les représentants des familles et des personnels. Ensemble nous avons évoqué les mêmes questions. Une aide soignante a témoigné de sa difficulté à exercer son métier au quotidien auprès des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer mais aussi du bonheur et de la joie qu’elle souhaitait pouvoir continuer à leur donner. Une animatrice a interpellé la candidate sur la nécessaire pérenisation des métiers de l’animation auprès des résidents, mis en péril à un moment avec la dispartion des emplois jeunes supprimés par la droite. Ségolène Royal a ensuite fait une conférence de presse au cours de laquelle elle a repris ses propositions: création d’une 5ème branche de l’assurance maladie pour financer la dépendance et revalorisation des petites retraiteset un reste à vivre de 150 euros minimum. Mme Royal fait une réponse de service public à la question de la dépendance. Combattons la logique ultra libérale de la droite qui consiste à faire payer toujours plus les plus démunis et les plus fragiles. La question de la bientraitance de nos ainés nous concerne tous alors massivement votons le 6 mai pour Ségolène Royal et faisons triompher l’humanitude et la solidarité!

  13. no hard feellings, mais vraiment aucun. mais il faut être d’une naïveté abyssale pour croire ce que dit Besson ou Allegre.

    sarkozy me fait peur a moi aussi. juste voir comment cette campagne s’est deroulée, une chappe de plomb est tombée sur nous. on a bouffé du sarko matin, midi et soir. qu’en sera-t-il s’il est president. ce sera comme dans les pays dictaturaux.

    les derapages, la racaille, qu’il faut nettoyer au karsher. très inquietant dans la bouche d’un homme d’etat. insulter une partie des citoyens et faire cela en mon nom ! je peux pas l’accepter. mes concitoyens ne sont pas de la racaille, ils sont citoyens comme moi.

    segolène royal propose une france dynamique, qui travaille, mais une france solidaire. et surtout avec elle nous gardons une france des droits de l’homme, notre republique avec ses valeurs, Liberté, Egalité, Fraternité.

    je veux un france de toutes les couleurs, je veux respirer, je veux pouvoir m’exprimer librement dans un pays libre, democratique, avec une presse libre.

    Je voterai segolène royal le 6 mai.

  14. A 8 et 11 ans, ils sont menacés de fichage génétique pour vol de jouets

    LEMONDE.FR | 05.05.07 | 17h10

    Leur père est choqué. Deux frères de 8 et 11 ans pourraient se voir prélever leur ADN, par la gendarmerie, pour avoir volé deux tamagotschi et deux balles rebondissantes dans un hypermarché du Nord, raconte Le Parisien, samedi 5 mai 2007. Les échantillons seraient conservés dans le fichier national automatisé des empreintes génétiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s