Vraies gens ou gens vrais


Mon petit manuel des difficultés du français, une perle de 94 pages me dit page 48 :

N. m. ou f. plur. L’adj. épithète qui SUIT gens, se met au masculin : des gens courageux. L’adj. épithète qui PRECEDE immédiatement gens, se met au féminin : de vieilles gens, de bonnes gens

Les vraies gens, c’est devenu l’expression à la mode. Dans un article du Monde intitulé Citoyens Journalistes, on nous dit qu’il semblerait que si les émissions ‘politiques’ en ces temps de campagne électorale ne sont plus des grands débats, c’est que les français n’auraient plus confiance en leurs journalistes

L’enquête annuelle que vient de réaliser TNS-Sofres pour La Croix est, à cet égard, sans appel : la moitié seulement des Français pensent que les choses se sont passées comme on le leur raconte dans les journaux ou à la télévision et les deux tiers jugent que les journalistes ne sont pas indépendants des pouvoirs politiques ou économiques

Le problème, c’est que lors de ces émissions, qui sont pourtant présentées par des journalistes, les candidats répondent toutes sortes de choses aux questions que leur posent les vraies gens et que ces choses ne sont pas forcément vraies.
Allez voir si vous ne l’avez pas encore fait, l’émission d’Arrêt sur Images d’hier, qui est très révélatrice à ce sujet.
J.M. Le Pen a répondu lors de l’émission d’Arlette Chabot sur France2 à une question concernant les difficultés des smicards à payer un loyer qu’il y avait 14 millions de travailleurs pauvres en France. Il semble d’après l’enquête d’Arrêt sur Images que ce chiffre est faux, quelque chose comme le double de la réalité. Mais aucun journaliste n’a démenti J.M Le Pen.

Je dois reconnaître que je déteste les grands messes politiques, genre face-à-face et que les émissions auxquelles nous avons droit en ce moment m’exaspèrent.
En ce moment, c’est à Maxine, que vous ne connaissez peut-être pas que je m’identifie.

Voter, c’est choisir votre moustique favori dans un essaim.
Publicités

9 réflexions sur “Vraies gens ou gens vrais

  1. Je pense faire partie des « vraies gens  » comme beaucoup, comme tout le monde ….quelque soit nos conditions de vie . En fait, c’ est une formule pour moi qui n’est pas fait d’ étude, qui ne veut rien dire .
    Je viens d’ apprendre au moins ceci « vraies gens et gens vrais  » fém. et masc. grâce à toi Claude . Merci et
    aussi pour tes mots gentils sur mes photos .

  2. Je crois qu’il y a pas mal de gens qui ne supportent plus ces émissions, parceque tout le monde a compris que certains politiciens prennent les français pour des cons.
    J’aime aussi l’émission « Arrêt sur image », je la regarde souvent.

  3. Je regarde toujours émission sur image. Je ne regarde pas les émissions basées sur les élections. Certaines « révélations » de certains candidats sont amplifiées et répétées plusieurs fois par toutes les chaînes,alors que certaines autres d’autres candidats sont tues. Quand aux sondages,j’en ai vu un organisé par un journal sur le net, la plupart des questions sont posées d’une façon à fausser ou biaiser les résultats. De toute façon,je sais déjà ce que je vote..;alors à quoi bon regarder leurs matraquages !!

  4. Je suis en train d’écouter d’une oreille et de regarder d’un oeil Ségolène chez PPDA ( l’autre est sur le portable) ce n’est plus de la messe, c’est du bavardage de dame catéchèse … et mine de rien PPDA lui fait les yeux doux ;)) Franchement, tout ça devient de plus en plus nul, tous partis confondus !

  5. moi ce que j’aimerais c’est un grand débat contradictoire de premier tour sans vraies gens, sans journaleux… juste les candidats entre eux, les vrais candidats, ceux qui auront leurs 500 paraphes… Pas vous ?

  6. C’est marrant, Walter et moi avons entendu parler de « vieilles gens » à la télé l’autre soir. L’accord étonne. Je me souvenais vaguement des bizarreries de l’accord des adjectifs avec le mot ‘gens’. On m’a appris toutes ces règles de grammaire à … Champaign-Urbana : les petites gens, les bonnes gens, les vraies gens, les vieilles gens. Le dico Robert donne, p.e., Toutes ces bonnes gens sont ennuyeux. Faut le faire.

  7. « L’état d’esprit du pays que révèle la campagne présidentielle à la télévision est tout sauf pimpant. Il est même franchement sinistre. La mode est en effet de donner la parole aux « vraies gens » en les confrontant aux dirigeants politiques, toujours soupçonnés d’être incompétents ou menteurs, voire les deux. Or que disent ces « vraies gens » ? Qu’ils ne vont pas bien et qu’ils craignent que leur avenir ne soit pire encore. »
    Lire la suite > « Une dépression nerveuse nationale », par Dominique Dhombres, dans Le Monde daté du 7 mars 2007
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-879590,0.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s