Discrète ou valorisée ?


Corinne, à Tout Pour Elles, dans un billet intitulé Et modeste avec ça ! conseille :

Réveillez-vous les filles ! Vous besognez en silence et après, vous vous étonnez que cette promo que vous espériez secrètement, vous passe sous le nez. Faut un peu se la ramener et se la jouer… comme les hommes. Oui, je sais, ce n’est pas facile. Mais n’oubliez pas que l’entreprise, ce n’est pas comme l’école. Ce n’est pas parce qu’on a des bonnes notes qu’on monte automatiquement dans la hiérarchie.

Tout à fait d’accord avec elle ! Mais ce n’est pas si facile, on le voit d’ailleurs dans les commentaires qui suivent. Les femmes de ma génération ont été élevées dans l’idée avouée ou non, que le rôle des femmes n’était pas de se mettre en avant. Qu’il fallait être discrète, parler à voix douce et ne pas se faire remarquer. Résultat des courses ? Nous sommes les meilleures en classe, mais pour la suite, au fur et à mesure qu’on avance dans la vie professionnelle, les femmes se font de plus en plus rares dans les postes à responsabilités. Même dans l’éducation nationale où les femmes sont en majorité.
C’est que nous n’élevons pas nos enfants de la même façon, et croyez-moi, je ne parle pas d’offrir des camions aux petites filles et des Barbies (beurk) aux petits garçons.
Mais les petites filles, même maintenant, les mamans les gardent près d’elles, les rendent autonomes et responsables, bien sûr, mais surtout pas aventureuses. Pas question pour elles de trop se mettre en valeur, une petite fille doit être sage et discrète.
Par contre, elles encouragent leurs petits garçons à explorer le monde, ne les réprimandent pas quand ils font du bruit, font de l’escalade ou courent partout. Même si ça dérange ! Et pas question d’être modeste, ce n’est pas là une vertu masculine.
Et du coup, on comprend pourquoi les jeunes gens vont vers le monde du travail comme des battants, alors que les jeunes femmes font conscieusement leur travail sans se mettre en avant.

Vous trouvez que j’exagère ? Regardez un peu autour de vous.
Merci à _Julia_ sur flickr pour le panneau. En Grande-Bretagne, c’est la grande soeur qui protège son petit frère. 😉

Ca n’a rien à voir, mais de temps en temps, signer une pétition qui en vaut la peine, ça fait du bien à la souris. Et puis, comme le dit si bien Musarde :

Les causes qui nous intéressent le moins sont celles qui ont le plus besoin d’être soutenues.

Je suis allée signer cette pétition pour l’abrogation de la loi sur le raccolage passif

.

Publicités

6 réflexions sur “Discrète ou valorisée ?

  1. Ca dépend de l’éducation qu’elles reçoivent à la maison. Les filles comme le garçon faisaient leur chambre (à partir d’un certain âge bien sûr). Le soir,c’était eux qui faisaient la vaisselle. Et les filles ont sorti quand elles le voulaient,tout comme le garçon.Le temps alloué se mariant avec l’âge. Il n’y a pas d’autre façon d’élever les enfants sur le même pied d’égalité. Pas de préséance,ils étaient tous traités de la même façon.

    Je crois qu’ils l’ont bien compris, parce qu’ils nous rendent bien,ce que nous leurs avons donnés. Crois moi, les filles sont aussi battantes que le gars.Le surnom de la cadette était…bulldozer ..

  2. Je trouve tout de même qu’il y a eu une sacré évolution et que les filles ont autant, sinon plus d’assurance que les garçons, plus de maturité c’est certain, et celà vient tout de même de l’éducation. Le plus difficile pour elles est de s’imposer dans le monde du travail (comme dit Patriarch « batttantes » je dirais « combattantes ») et dans la société viscéralement machistes. Il n’y a qu’à voir en politique : la différence de réaction face à la candidature de Ségolène Royal et à celle d’Hilary Clinton … En ce qui concerne le racolage passif, cette loi est tout simplement hypocrite et dangereuse!

  3. Dans notre société on a beau dire qu’il y a une égalité hommes-femmes, mais malheureusement elle n’est pas du tout praticable, combiens de fois on te fais sentir ça ?
    On arrête pas de dire qu’il n’y a pas de différence mais sur pas mal de domaine comme la politique, les grandes responsabilités, les multinationals et j’en passe que même si t’as un bon cv mieux qu’un homme c’est lui qu’on choisit. Voilà. La femme est une etenelle combattante, il faut qu’elle se batte chaque jour tout au long de sa vie.

  4. Pingback: Le journal de Musarde » Archive du blog » Le raccolage passif

  5. Ce post tombe à point et me rassure car des fois, je m’en veux de ne pas être transparente au boulot ^^ le tout c’est de ne pas faire exprès de se faire remarquer, et que ce ne soit pas négatif je pense !

    Sinon aujourd’hui j’ai consulté un magazine de bonbons, ce que j’appelle les biberines s’appelaient dedans les « soucoupes plates » si je me souviens bien !! J’ai fait un sondage, certains les appelaient les osties quand ils étaient petits… je ne sais pas si l’on trouvera un jour un consensus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s