Zone Libre


Zone Libre Je n’ai pas lu de critique, ni en bien, ni en mal, mais j’ai beaucoup aimé ce film drôle et émouvant, qui retrace l’arrivée d’une famille juive en zone libre, chez une famille française, dont le père protège « ses » juifs. Je devrais dire le beau-père, puisque Jean-Paul Roussillon joue –remarquablement– le rôle du beau-père de Mathilde Seigner, excellente, elle aussi, la bru, dont le mari est prisonnier en Allemagne.
Dans la famille juive, Tsilla Chelton, la belle-mère qui ne parle que le Yiddish, Riri, 11 ans, qu’on exile dans un pensionnat religieux, la belle-soeur enceinte et la femme de Simon, extraordinaire Lionel Abelanski, les personnages de cette pièce de Jean-Claude Grumberg parlent juste, nous racontent une histoire simple et belle, et sont extrêmement attachants.
Et pour mon grand plaisir, et vous savez que ça me tient à coeur, deux rôles de vieux remarquables, à la mesure du talent de Jean-Paul Roussillon et de Tsilla Chelton !
Une très belle mise en scène (Christophe Malavoy), d’excellents acteurs. Un film qui nous montre des Justes, ces gens qui ont sauvé tant de vies.
Un film qu’il faut courir voir avant qu’il ne quitte l’affiche.

Pour finir, je laisse la parole à Jean-Claude Grumberg pour l’origine du film.

Hier, aujourd’hui, de tout temps, hélas, des hommes, des femmes, des enfants quittant leur foyer, fuient sur les routes pour échapper aux génocides.
Hier, je fus l’un de ces enfants.
« ZONE LIBRE » témoigne de ce temps où la France coupée en deux se partageait entre ceux qui pourchassaient et ceux qui ouvraient leur porte et qui cachaient.
La famille MALAVOY ouvrit sa porte.
« ZONE LIBRE », le film, est le fruit de la rencontre de ces deux histoires familiales. Christophe MALAVOY a mis en scène ces deux familles que tout sépare, entre humour, tendresse et fermeté; l’enfant que je fus et l’auteur que je suis, se retrouve ainsi chez lui.
Au cinéma, comme au théâtre, c’est Jean-Paul ROUSSILLON qui incarne MAURY, celui qui ouvre sa porte. Il le fait avec tant d’humanité, de simplicité et de justesse, qu’il nous rendrait presque confiant en l’avenir de l’humanité.

Je viens de vérifier les horaires et les salles ! Ca a joué une semaine dans les « grandes » salles. Cette semaine, ça n’est déjà plus que dans 4 salles plus petites. Et c’est un film qui est sorti le 17 janvier. Voir précédent coup de gueule.

Publicités

4 réflexions sur “Zone Libre

  1. Bonjour Claude, je viens de découvrir et faire une petite visite sur ton blog « Blogging in Paris », une excellente adresse pour parfaire mon « pauvre » anglais … Have a nice day !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s