Titre traduit, titre trahi


Red and whiteJe viens d’aller voir L’Incroyable destin de Harold Crick. Alors, destin, qu’est-ce que ça vous dit ? Mais oui, ça vous évoque tout de suite Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Je vous le dis tout de suite, ça n’a pas de rapport. Enfin, pour autant qu’il m’en souvienne. Parce que tout ce dont je me rappelle, c’est que ça m’avait bien plu lorsque je l’avais vu, mais je serais parfaitement incapable de vous en dire quoi que ce soit maintenant.
Si vous avez cliqué sur le lien, vous savez déjà qu’en anglais, ça s’appelle Stranger than Fiction. Ca, c’est un bon titre, qui évoque le contenu du film. Le titre français est racoleur, certes, mais vague. On aurait pu dire : La réalité dépasse la fiction. Trop long et pas assez percutant, c’est vrai, mais L’Incroyable Destin… ce n’est pas mieux.
Il s’agit, en gros, d’un inspecteur des impôts, Will Ferrell, à la vie réglée comme une feuille de calcul qui se met à entendre la voix d’une femme (Emma Thompson) qui raconte et commente son histoire. Il s’aperçoit bientôt qu’il est devenu le héros d’un roman.
J’ai trouvé que le film était un peu lent et répétitif dans sa première partie, on a vite compris la routine du personnage et le choc que provoque l’irruption de cette voix dans sa vie. Mais ensuite, on marche. On s’attache à lui et à son entourage, on le suit tandis qu’il cherche à comprendre ce qui lui arrive, lorsqu’il consulte une psy, puis un professeur de littérature, Dustin Hoffmann, et… je ne vais pas vous raconter le film. Allez plutôt le voir !

Publicités

5 réflexions sur “Titre traduit, titre trahi

  1. Bonjour
    Une autre proposition : Je suis scénariste et le film que j’ai écrit sort en salles en france la semaine prochaine. Il s’appelle LES PETITES VACANCES. Le rôle principal y est tenu par Bernadette Lafont.
    C’est un portrait de femme touchant et juste. Je suis allé le présenter dans plusieurs festivals étrangers, Londres notamment, où les spectateurs ont toujours loué la subtilité de ce personnage et sa profondeur inattendue quand on voit le traitement habituel des personnes de 60 ans et plus au cinéma (second rôle au mieux) ou à la télévision qui frisent la caricature. il y a un site internet http://www.lespetitesvacances-lefilm.com si vous voulez en savoir plus ou faire circuler cette info. Malheureusement nous savons que si le public ne va pas voir le film rapidement il disparaitra très vite de l’affiche. J’espère que vous aurez à coeur de nous soutenir. Le film sera en salles dès mercredi 24 un peu partout en France. Bien à Vous. Cyril

  2. Emma Thompson, Dustin Hoffmann, deux acteurs géniaux qui ne me déçoivent jamais … j’ai bien envie d’aller le voir. De plus, je préfère les films qui vont crescendo plutôt que l’inverse, ce qui est trop souvent le cas ! Bonne soirée Claude.

  3. Pingback: Vieux, c’est mieux !!! » Disparitions (trop) rapides…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s