Ce plat trottoir qui est le mien…


Ou plutôt dont je voudrais qu’il soit le mien. Cette photo, croyez-le ou non, c’est un bout de trottoir parisien. On bouche, on rebouche, on re-débouche, on rebouche ! Les trottoirs et les rues de Paris sont perpétuellement en travaux. Du coup, lorsqu’on rebouche, on ne se donne plus la peine d’aplanir les trottoirs et de les recouvrir d’une surface lisse. Et c’est comme cela que les vieux, et parfois les moins vieux, font des chutes. Hier, avenue Félix Faure, alors que je marchais –je l’admets– le nez au vent, à la recherche d’une photo intéressante à prendre, j’ai trébuché et me suis étalée, à plat ventre, de tout mon long, sur mon appareil photo qui pendait à mon cou, et qui au lieu d’amortir ma chute m’a fait une belle ecchymose au niveau du sternum. La joue droite, en frappant le sol en a pris un coup également et aujourd’hui, je me sens vieille et vermoulue. Le côté sympathique, c’est que deux charmantes dames se sont précipitées pour m’aider à me remettre sur pied, avant même que j’ai eu le temps de reprendre mon souffle.
Mais qu’on aimerait que nos élus attachent autant d’importance aux piétons qu’aux cyclistes et nous rendent nos trottoirs plats !

Publicités

Une réflexion sur “Ce plat trottoir qui est le mien…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s